Critérium du Dauphiné - Pöstlberger fait coup double, Colbrelli 2e
Critérium du Dauphiné
Photo : @dauphine

Critérium du Dauphiné - Pöstlberger fait coup double, Colbrelli 2e

La 2e étape du Critérium du Dauphiné a de nouveau souri à un membre de l'échappée du jour, Lukas Pöstlberger ayant levé les bras à Saugues. Le coureur autrichien de la BORA-hansgrohe a su résister au retour d'un petit peloton d'une quarantaine de coureurs, réglé, comme la veille, par l'Italien Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious), qui décroche donc une seconde deuxième place consécutive. Alejandro Valverde (Movistar Team), Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) et Sven Erik Bystrom (UAE-Team Emirates) complètent le top 5 de cette 2e étape.

Vidéo - Critérium du Dauphiné - Lukas Pöstlberger gagne la 2e étape

 

Brent Van Moer n'a pas tenu le choc

Brent Van Moer (Lotto Soudal) n'ayant pu garder le contact avec le peloton dans l'avant-dernière difficulté du jour, Lukas Pöstlberger endosse également le maillot jaune de leader du classement général. Si les grands favoris de ce 73e Dauphiné ont tous fini à 11 secondes du vainqueur du jour, certains grands noms n'ont pas pu s'accrocher dans le final, et notamment Chris Froome (Israel Start-Up Nation) et Warren Barguil (Team Arkéa-Samsic).

 

Une échappée de cinq coureurs, INEOS Grenadiers et Bahrain Victorious mènent la chasse

Il faut attendre une dizaine de kilomètres avant de voir se constituer la bonne échappée du jour. Cette dernière est composée de cinq coureurs, en l'occurrence Lukas Pöstlberger (BORA-hansgrohe), Anthony Delaplace (Team Arkéa-Samsic), Matthew Holmes (Lotto Soudal), Shane Archbold (Deceuninck-Quick Step) et Robert Power (Team Qhubeka ASSOS). Le peloton laisse un pécule de 5'30" aux échappés, avant que la formation INEOS Grenadiers ne décide d'accélérer le rythme à une centaine de bornes de Saugues.

Une manoeuvre qui fait fatalement diminuer l'écart, ce dernier n'étant plus que 3'20 à 65 kilomètres du but. Quelques instants plus tard, Robert Power se fait étonnamment distancer du groupe de tête dans une côté non répertoriée, avant d'abandonner après s'être fait reprendre par le peloton ! Disposant d'une belle carte pour l'étape du jour avec Sonny Colbrelli, la Bahrain Victorious décide ensuite de venir prendre le relais des INEOS Grenadiers. Au sommet de la troisième des cinq difficultés répertoriées du jour, la côte d'Auvers, Matthew Holmes passe en tête, comme il l'avait fait lors des ascensions précédentes, ce qui lui permet de devenir le meilleur grimpeur de ce 73e Dauphiné.

 

Lukas Pöstlberger est le plus fort du groupe de tête. Van Moer, Froome et Barguil distancés !

Dans le bas de la descente, Pöstlberger et Archbold prennent leurs distances avec Holmes et Delaplace, et ces derniers ne reviendront jamais sur l'Autrichien et le Néo-Zélandais. Ça bouge également au sein du peloton sous l'impulsion du duo de la Trek-Segafredo composé de Mads Pedersen et Jasper Stuyven. Les deux coureurs parviennent à prendre une quinzaine de secondes d'avance sur le reste de la troupe, avant de se relever. À l'avant, Shane Archbold n'en peut plus et doit laisser partir Lukas Pöstlberger, qui dispose tout de même de près de 3 minutes d'avance au moment d'aborder la côte de la forêt de Pourcheresse (6,9 km à 6,4%), dont le sommet est situé à 7 kilomètres de l'arrivée.

Le premier coureur à attaquer au sein du peloton est le jeune Allemand (18 ans) Marco Brenner. Le coureur du Team DSM prend quelques longueurs, puis se fait rattraper à 4 bornes du sommet. C'est à ce moment que le maillot jaune Brent Van Moer (Lotto Soudal) se fait lâcher par le peloton ! Attendu par son coéquipier Tim Wellens, le Belge jette ses dernières forces et reprend même Chris Froome (Israel Start-Up Nation), dont le niveau est toujours aussi inquiétant. Et après Marco Brenner, c'est un autre jeune coureur du Team DSM, Felix Gall, qui lance une offensive, et ce au moment où Warren Barguil (Team Arkéa-Samsic) se fait lui aussi distancer d'un peloton emmené par les INEOS Grenadiers.

 

Le grand numéro de Lukas Pöstlberger

Au sommet du gros morceau de la journée, Pöstlberger dispose de 37 secondes d'avance sur Ben O'Connor (AG2R Citröen Team), qui a placé une grosse attaque à 400 mètres du haut de la côte, tandis que Felix Gall a été repris par le peloton, celui-ci pointant à 50 secondes de l'homme de tête. Mais il reste encore la côte de Masset à affronter, dans laquelle certains cadors du peloton se dévoilent, dont Guillaume Martin (Cofidis), Alejandro Valverde (Movistar Team) ou encore Geraint Thomas (INEOS Grenadiers).  

 Ces escarmouches ne font pas les affaires de Ben O'Connor, qui se fait reprendre en haut de la bosse. Lukas Pöstlberger est lui toujours en tête de la course, mais il est pris en chasse par les équipes Movistar et Bahrain Victorious, qui veulent une arrivée au sprint. Mais Pöstlberger était vraiment très fort ce lundi et résiste jusqu'au bout pour s'offrir l'étape et le maillot jaune. Sonny Colbrelli remporte pour sa part le sprint du peloton devant Alejandro Valverde.

Classement de la 2è étape

1AUTPÖSTLBERGER LukasBora-Hansgrohe4h25'20''
2ITACOLBRELLI Sonny Bahrain Victorious+ 11''
3ESPVALVERDE AlejandroMovistar Teamm.t.
4DANASGREEN KasperDeceuninck-Quick Stepm.t.
5NORBYSTRØM Sven ErikUAE Team Emiratesm.t.
6AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohem.t.
7BELVAN WILDER IlanTeam DSMm.t.
8BELVAN AVERMAET GregAG2R Citroenm.t.
9ESPARANBURU AlexAstana-Premier Techm.t.
10FRAGAUDU David Groupama-FDJm.t.

Classement général provisoire après la 2è étape

1AUTPÖSTLBERGER LukasBora-Hansgrohe8h38'32''
2ITACOLBRELLI Sonny Bahrain Victorious+ 12''
3ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 20''
4DANASGREEN KasperDeceuninck-Quick Step+ 24''
5ESPARANBURU AlexAstana-Premier Techm.t.
6AUTKONRAD PatrickBora-Hansgrohem.t.
7DANVALGREN MichaelEF Education-Nippom.t.
8FRAMARTIN GuillaumeCofidis, Solutions Creditsm.t.
9GBRTHOMAS GeraintINEOS Grenadiersm.t.
10BELVAN WILDER IlanTeam DSMm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

20:04 Mondiaux L'Érythréen Biniam Girmay, 2e : "Je suis fier de mon pays" 19:45 Cyclo-cross Les mondiaux auront lieu à Hulst en 2026 et Ostende en 2027 19:32 Mondiaux Filippo Baroncini : "C'est un rêve, je n'ai pas de mots" 19:05 Transfert La Caja Rural-Seguros RGA engage le Tchèque Michal Schlegel 18:31 Transfert Vincenzo Nibali est de retour chez Astana, c'est officiel ! 18:21 UCI Cyclo-cross, VTT, Gravel... les annonces de l'UCI pour 2022 ! 18:10 Paris-Chauny Nacer Bouhanni reprend la compétition sur Paris-Chauny 17:47 Route Lizzie Deignan : "On ne s'intéresse pas à Patrick Lefevere... " 17:37 Mondiaux - U23 Filippo Baroncini en Or, Binian Girmay 2e, Olav Kooij 3e 17:35 Cyclo Le démobike, voilà L'attraction du festival Sea Otter Europe ! 17:30 Mondiaux Le calvaire de Cian Uijtdebroeks... deux chutes, un vélo cassé 17:19 Mondiaux Lluis Mas appelé pour remplacer Soto dans l'équipe d'Espagne 17:11 Piste La manche de Ligue des Champions de Saint-Quentin est annulée 17:00 Mondiaux Van Aert : "Il y a de la pression mais aussi du bon stress..." 16:48 Paris-Tours 22 équipes au départ de Paris-Tours, le 10 octobre prochain 16:45 Divers Sans rival, David Lappartient réélu à la Présidence de l'UCI 16:32 Tour de Bretagne L'Italien Leonardo Marchiori remporte la 5e étape 16:27 Route Oscar Pereiro : "Lopez et Movistar ? Le mariage était déjà rompu" 16:16 Mondiaux Remco Evenepoel : "Ce serait stupide de ne pas aider Van Aert" 16:07 Route L'équipe Euskaltel-Euskadi prolonge cinq nouveaux coureurs
Publicité

Sondage

Qui va devenir champion du monde sur route ?



















Partenaires

Publicité
Publicité