Critérium du Dauphiné
Critérium du Dauphiné - Impey l'emporte devant Alaphilippe Photo : @dauphine

Critérium du Dauphiné - Impey l'emporte devant Alaphilippe

La première étape du Critérium du Dauphiné a été remportée par Daryl Impey (Mitchelton-Scott). Le Sud-Africain l'a emporté au terme d'un sprint pour costauds devant Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) et Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe). Le final a été décousu, avec plusieurs attaques dans la dernière bosse dont celles de Dylan Teuns (BMC) ou Alaphilippe, ce qui a condamné de nombreux sprinteurs comme Bryan Coquard (Vital Concept). Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida) a lui aussi tenté sa chance sous la flamme rouge, sans succès. Vainqueur du prologue la veille, Michal Kwiatkowski (Team Sky) - 5e ce lundi - reste leader du classement général avec 2 secondes d'avance sur Impey et 3 sur son coéquipier Gianni Moscon. Grâce aux 6 secondes de bonification que lui ont rapporté sa 2e place du jour, Julian Alaphilippe est remonté en 5e position, à 8 secondes de Kwiatkowski.

Dauphiné : La victoire de Daryl Impey devant Alaphilippe

Lawson Craddock (EF Education First) et les Français Brice Feillu (Fortuneo-Samsic) et Nicolas Edet (Cofidis) ont longtemps formé l'échappée du jour, mais les formations Vital Concept et Quick-Step Floors ne leur ont laissé aucune chance. Feillu - qui a profité de sa journée à l'avant pour s'emparer du maillot de meilleur grimpeur - a été le premier à lâcher à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée, puis Craddock et Edet ont à leur tour été repris à 10 kilomètres du but. Pris dans une chute à 20 kilomètres de l'arrivée, David Gaudu (Groupama-FDJ) a fini très attardé et a perdu toute chance de bon classement général. Une deuxième grosse chute à eu lieu dans les 10 derniers kilomètres, qui a notamment mis à terre Axel Domont et Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale). Dans la dernière bosse, beaucoup d'attaques ont eu lieu et de nombreux coureurs ont été lâchés. Après une descente rapide, la victoire s'est finalement jouée au sprint entre hommes forts. Superbement bien placé dans la roue de Michael Valgren (Astana), Alaphilippe a lancé son sprint un peu tard et s'est fait déborder par Impey, qui a coupé la ligne avec plusieurs longueurs d'avance sur le Français pour s'adjuger la victoire.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

publicité

Sondage

Si Chris Froome quitte la Team Ineos, dans quelle équipe il pourrait aller ?



















publicité

Partenaires