Coronavirus
Coronavirus - Thibault Pinot : «J'avais toujours peur le matin...» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Coronavirus - Thibault Pinot : «J'avais toujours peur le matin...»

Après avoir annoncé il y a quelques jours qu'il était toujours focalisé à 100% sur le Tour de France et que son report ne changeait en rien ses ambitions - "le Tour reste pour moi l’objectif numéro 1" - Thibaut Pinot a abordé dans les colonnes du journal L'Equipe des sujets plus délicats. De l'infection au Covid-19 de ses deux parents à l'absence actuelle de suivi au niveau des contrôles antidopage en passant par la difficulté de ne pas pouvoir s'entrainer dehors, le Français de la Groupama-FDJ s'est livré sur son état d'esprit actuel.

Thibaut Pinot après sa 5e place sur Paris-Nice 2020

Interrogé tout d'abord sur la difficulté pour subir actuellement des contrôles antidopage réguliers, le grand malheureux du Tour de France 2019 partage la récente inquiétude montrée par son confrère Nans Peters (AG2R La Mondiale). "Je ne sais même pas de quand date mon dernier contrôle ADAMS. Je crois que c'était au mois d'octobre. Donc ça date et j'espère que ça va vite reprendre parce que ce n'est pas une bonne nouvelle pour les coureurs qui essaient de faire les choses bien. J'espère qu'il y aura vite des contrôles pour que ça reparte correctement."

 

"Certains roulent sur home trainer autant que sur la route alors que ça n'a rien à voir"

Et comment le vainqueur du Tour de Lombardie 2018 vit le confinement et cette impossibilité de s'entraîner dehors ? Vraiment pas fan du home trainer - "ça n'a jamais été mon kif. Je monte machinalement dessus et voilà..." - Thibaut Pinot garde toute son énergie pour la reprise. "Personnellement, quand je vais sortir du confinement, j'aurai vraiment envie de m'entraîner à fond. J'essaie de garder de la fraîcheur pour pouvoir tout faire à 100% pour être prêt. Je pense que certains vont sortir du confinement assez usés physiquement et mentalement. Certains roulent sur home trainer autant que sur la route alors que ça n'a rien à voir", explique celui qui a avoué avoir pris deux kilos depuis l'arrêt des compétitions.

 

"Mes parents sont toujours malades depuis plus de vingt jours après avoir contracté le virus"

Perturbé ces dernières semaines, le coureur de 29 ans a enfin abordé sa situation personnelle face au coronavirus, ces deux parents ayant eu le malheur d'être touchés par la maladie. "Ils ont été touchés en même temps. Ils sont toujours malades depuis plus de vingt jours après avoir contracté le virus. Quand mon père est parti aux urgences (le mardi 14 avril, il en est depuis sorti, ndlr), c'était dur à vivre. Avec le confinement, j'ai quand même vécu dans le stress de la santé de mes parents [...] Au plus fort de la maladie, j'avais toujours peur le matin qu'il y ait eu une mauvaise nouvelle dans la nuit. J'étais dans le stress quand j'allais chez eux."

 

"Sur le home trainer, je pensais à ce qui n'allait pas"

Et c'est grâce à sa ferme et à son amour de la nature que le Franc-Comtois a réussi à tenir psychologiquement durant cette période difficile. "Ce n'était pas simple, mais heureusement que j'habite dans un endroit où je me sens vraiment bien. Le moment le plus dur de la journée, c'est quand j'étais sur le home trainer. Je broyais du noir, je pensais à ce qui n'allait pas. Je n'avais qu'une envie, c'était que ce soit fini pour aller m'occuper de ma ferme et ça me faisait du bien. J'ai pu passer beaucoup de temps dehors" conclut celui qui n'a désormais qu'une hâte. "Vivement que la saison et le vélo reprennent."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Nicolas GAUTHIER

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Quel coureur va remporter Milan-San Remo le 8 août ?



















Publicité

Partenaires

Publicité