Coronavirus
Coronavirus - Burgos-BH a proposé un plan de chômage partiel Photo : @BurgosBH

Coronavirus - Burgos-BH a proposé un plan de chômage partiel

Selon les informations du quotidien AS, l'équipe Burgos-BH a proposé un ERTE à ses 20 coureurs, ainsi qu'à ses 6 salariés du staff technique. Un ERTE ("expediente de regulacion temporal de empleo") permet à une entreprise, ici l'équipe espagnole, de baisser le salaire de ses salariés dans une marge comprise entre 70 % et 10 %. En France, on peut appeler cela un plan de chômage partiel. Ce plan a été proposé afin de répondre à l'épidémie de coronavirus qui a mis en pause la saison cycliste. L'annulation des courses a provoqué la baisse drastique des revenus des équipes.

Berneaudeau : "C'est d'un égoïsme total de faire du vélo"

S'il venait à être acceptée, ce plan serait une première en Europe. Pour l'instant, aucune autre équipe n'a fait une proposition du même type. Seuls les salariés de l'équipe Lotto-Soudal ont vu leur salaire diminué, mais c'était de leur propre volonté. Interrogé par AS, le manager David Cantera a donné des précisions sur la mise en place de l'ERTE : "En théorie, ça va durer aussi longtemps que dure l'état d'urgence, et ensuite on verra quand on reviendra en compétition."


Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Timothé SOULIÉ

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

publicité

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu



News

Transferts

publicité

Sondage

Si Chris Froome quitte la Team Ineos, dans quelle équipe il pourrait aller ?



















publicité

Partenaires