Tour d'Italie - Mangeas : «Bardet, un candidat crédible au podium...»
Tour d'Italie
Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour d'Italie - Mangeas : «Bardet, un candidat crédible au podium...»

Quelques heures avant le Grand Départ du Tour d'Italie, Daniel Mangeas s'est exprimé au micro de Cyclism'Actu dans une nouvelle chronique. L'ancien speaker du Tour de France a évoqué ses favoris, et notamment Romain Bardet (Team DSM), qu'il voit bien finir dans le top 5 du classement final. Mangeas a aussi eu un petit mot pour les 4 Jours de Dunkerque, qui devaient avoir lieu en ce moment mais qui ont été annulés.

Vidéo - Daniel Mangeas s'exprime quelques heures avant le Giro

 

Daniel, avant de parler du Tour d'Italie, un petit mot sur les 4 Jours de Dunkerque qui devaient avoir lieu en ce moment mais qui ont été annulés...

Il y a d'abord eu le report de Paris-Roubaix, puis ce fut au tour des 4 Jours de Dunkerque. C'est gênant car les organisateurs avaient reçu un avis favorable de la préfecture, mais quelques jours avant l'épreuve, le préfet l'a annulée. Je trouve que c'est dommage. Il vaut mieux annuler assez longtemps en amont plutôt que de donner de faux espoirs, car la déception n'en est que plus grande. En plus, Dunkerque est tout près de la Belgique, où on continue d'organiser des courses. Je comprends donc la déception des organisateurs des 4 Jours, d'autant plus que c'est la deuxième année consécutive que l'épreuve n'aura pas lieu.

 

Parlons maintenant du Giro. Quels sont les coureurs que vous attendez le plus ?

J'ai remarqué qu'il y avait une liste de favoris particulièrement riche. Il y a Mikel Landa, Aleksandr Vlasov, Pavel Sivakov, Simon Yates, Egan Bernal... Il y a aussi une belle représentation française, avec Romain Bardet en première ligne qui courra aux côtés de Jai Hindley, et j'attends avec beaucoup d'impatience ce contact de Romain avec le Tour d'Italie. Ses rares sorties effectuées en début de saison confirment qu'il a de bonnes jambes, et je pense que les résultats obtenus l'ont mis en confiance pour le Tour d'Italie. Ça va être intéressant de le suivre, et pour nous Français, ça va donner un peu plus de piment à l'épreuve. Il y a aussi l'équipe AG2R Citroën dans laquelle on retrouve le jeune Clément Champoussin, qui a montré qu'il avait du talent, et Tony Gallopin, à qui on souhaite de revenir en pleine lumière sur le Giro. Sans oublier mon voisin François Bidard ainsi que Geoffrey Bouchard, Rudy Molard... Il y a une belle répresentation française qui peut nous valoir des choses intéressantes.

 

Pour vous, Romain Bardet est-il un candidat crédible au podium ?

Pour moi oui. Romain est un perfectionniste. Je ne dis pas qu'il va arriver l'esprit libre, mais il aura moins de pression que sur le Tour de France. Il va découvrir quelque chose de nouveau, et il a tout pour réaliser un bon Tour d'Italie. Il ne faut pas oublier qu'il a terminé deuxième et troisième du Tour de France, c'est l'un des meilleurs coureurs du peloton. Je suis d'un naturel optimiste, mais je l'envisage allègrement dans le top 5. En tout cas, ça va être très intéressant de le suivre.

 

Ce Giro marquera aussi le retour de Remco Evenepoel à la compétition, plusieurs mois après sa chute sur le Tour de Lombardie...

L'un des faits intéressants à suivre sur ce Giro, c'est la rentrée d'Evenepoel, qui revient après sa terrible chute sur le Tour de Lombardie. Eddy Merckx a dit qu'il ne le voyait pas se battre pour la victoire sur ce Tour d'Italie, et c'est un avis que je partage. Mais je pense que pour lui, c'est déjà une première victoire de remettre un dossard sur une épreuve aussi prestigieuse que le Giro après son accident. En tout cas, s'il prend le départ, c'est que sa condition physique doit être bonne. Il devrait être prudent lors de la première semaine, ça va lui servir à voir où il en est. Et si tout se passe bien, il va prendre de la confiance progressivement, mais attention, c'est une épreuve de longue endurance, et il est possible que le manque de compétition se fasse ressentir. C'est le point d'interrogation le plus important.

 

L'un des Français les plus attendus est Rémi Cavagna, qui vient de remporter le contre-la-montre du Tour de Romandie et qui sera l'un des favoris de la première étape. Le voyez-vous en rose ce samedi ?

Il doit avoir dans un coin de sa tête l'envie d'aller chercher le maillot rose sur le prologue. Il a tourné autour du succès en début de saison sur les chronos avant de l'emporter sur les routes du Tour de Romandie. Cette victoire peut l'emmener dans une spirale très positive. Il fait déjà partie des meilleurs, donc il regarde forcément vers le maillot rose. Ce serait génial pour lui d'entamer sa campagne italienne avec un maillot rose. D'ailleurs, je ne dis pas que ça hante ses nuits, mais j'imagine qu'il doit quand même y penser sérieusement.

 

Quel est votre pronostic pour le podium final de ce Giro ?

En premier, je mets Egan Bernal, malgré ses problèmes de dos. Je vois bien Mikel Landa finir sur le podium, surtout qu'il pourra compter sur l'aide de Pello Bilbao, qui a fini 4e du Giro l'an passé. Simon Yates sera aussi sur la boîte à mon avis, et je vois bien Romain Bardet finir dans le top 5, en espérant qu'il accroche une place dans les trois premiers.

 

Pour conclure, y a-t-il un sujet que vous voulez aborder ?

On a parlé des courses professionnelles, ce qui est normal, mais je me réjouis que le peloton amateur puisse retrouver la compétition. Dimanche prochain, je vais commenter la Flèche Bigoudène, ensuite il y aura les coupes de France. En tout cas, je vois les amateurs qui s'entraînent vers chez moi, jusque-là ils n'avaient pas d'objectifs, mais maintenant la compétition reprend pour eux, et c'est tant mieux, car les amateurs d'aujourd'hui sont les pros de demain.

De plus, je voudrais dire un petit mot aussi pour les jeunes Français qui brillent sur le Tour du Rwanda, Alan Boileau et Valentin Ferron. Ce dernier s'était révélé en terminant 2e de la Polynormande derrière Benoît Cosnefroy en 2019 alors qu'il était encore stagiaire. Ce sont des victoires qui nous réjouissent, et ils prouvent que les jeunes du cyclisme français s'exportent bien. On souhaite que ça continue !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va remporter le Tour de France ?



















Partenaires

Publicité
Publicité