Chronique
Chronique - Guimard : «Heureusement qu'Evenepoel ne fait pas le Tour» Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Chronique - Guimard : «Heureusement qu'Evenepoel ne fait pas le Tour»

Après plusieurs mois de pause, les courses ont repris il y a deux semaines. Certains grands noms comme Primoz Roglic (Jumbo-Visma) ou Egan Bernal (Team INEOS) ont déjà marqué les esprits, alors que d'autres favoris pour le Tour de France sont plus à la traîne. À Burgos et en Pologne, Remco Evenepoel (Deceuninck - Quick Step) a encore étalé toute sa classe en écoeurant la concurrence. À moins de 20 jours du départ de la Grande Boucle, notre chroniqueur Cyrille Guimard fait le bilan de ces derniers jours de compétition.

Vidéo - Le duel Roglic-Bernal, Evenepoel... L'avis de Guimard

 

Cyrille, vu ce qu'on voit depuis la reprise da la saison, pensez-vous que le Tour de France se résumera à un duel entre Primoz Roglic et Egan Bernal ?

Non, absolument pas. il y aura effectivement duel, mais ça va dépendre d'abord des compositions des équipes, notamment de l'équipe Ineos. Est-ce que Froome sera là ou pas ? Et quel sera son degré d'allégeance à Bernal s'il est là ? Roglic aura à ses côtés Dumoulin et Kruijswijk, c'est solide, et d'autres aussi sont solides chez Jumbo-Visma. Bien sûr, Roglic et Bernal apparaissent comme très costauds, mais il y a également des Tadej Pogacar, Nairo Quintana... Ce qu'on voit aujourd'hui est très intéressant, mais il faut bien se dire que les niveaux de performance de chaque coureur sont très fluctuants, parce que c'est comme si on était au 1er février, mais au 1er février avec une surcharge de compétition sans avoir eu de préparation avant pour cette surcharge de compétition.

Normalement, au 1er février, il y a l'Étoile de Bessèges, une épreuve en Espagne, une en Italie, mais elles sont beaucoup plus espacées, alors que là elles se succèdent jour après jour. Certains qui ont fait le Mont Ventoux Dénivelé Challenges se sont retrouvés ensuite sur le Tour de l'Ain, comme Quintana ou Guillaume Martin. Donc il faut se méfier et garder une réserve sur ce que l'on voit sur les niveaux de performance de chaque coureur. Rien ne nous dit que Bernal n'a pas un peu bluffé sur le Tour de l'Ain en laissant Roglic gagner, même si ce n'est pas le sentiment que j'ai.

 

"Heureusement pour les autres qu'Evenepoel est en vacances en septembre"

Chris Froome semble loin du niveau d'un potentiel vainqueur du Tour de France ? Pensez-vous qu'il sera dans le coup ?

Aujourd'hui, Froome se comporte en équipier, il fait bien son boulot, on ne peut rien lui reprocher, mais rien ne dit que le Froome qu'on voit là est celui qu'on verra sur le Tour. Comme je l'ai dit, quelle sera son allégeance à Bernal ? Parce que je vois difficilement Bernal se mettre au service de Froome, ce n'est pas possible. Geraint Thomas est une valeur sûre, il viendra avec des jours de courses. Je pense qu'il a fait abstraction d'une deuxième victoire sur le Tour, il aura envie d'exister et il saura très bien le faire en tant qu'équipier, et c'est quelqu'un qui va s'améliorer au fil des jours. Mais pour lui aussi, quelle sera sa motivation pour faire allégeance à Bernal ? En tout cas, pour l'instant, il faut observer les progressions de chacun et regarder comment les choses vont se stabiliser, et j'ai presque envie de dire que, heureusement pour tous les noms que j'ai cités précédemment, Remco Evenepoel sera en vacances au mois de septembre.

 

Justement, en parlant de Remco Evenepoel... Il a encore réalisé une démonstration sur le Tour de Pologne, qu'est-ce que vous pensez de ce phénomène ?

Aujourd'hui, et c'est important de le dire, il a une progression linéaire depuis les juniors. Avant, il était footballeur, et quand il est arrivé au vélo, en quelques semaines il a écrasé tout le monde. Avec son parcours, on ne peut pas dire qu'il a été "cramé" par le vélo, dans la tête comme ailleurs, et il a développé de très belles qualités grâce au foot. Dès sa première année pro, à 19 ans, il gagne notamment la Clasica San Sebastian, et cette année il a encore passé un cran. Aujourd'hui, il n'a même plus de stress.

Donc quand on voit le niveau de ses performances et quand on voit sa progression linéaire, et en plus il a une confiance en lui qui est légitime, je pense que ce coureur est plus fort que Merckx. C'est même plus fort que Hinault, même si Hinault a été un an sans courir à cause de son service militaire. En potentiel, Evenepoel, c'est au minimum Hinault +. Est-ce qu'il va gagner cinq Tour de France ? C'est possible. D'habitude les grands champions le gagne à 23 ans, lui il pourrait bien le gagner dans sa 21e année, et derrière il a 14 ans pour en gagner un certain nombre. En tout cas, cette année, s'il avait été sur le Tour de France, il aurait été l'un des favoris au même titre que Bernal et Roglic.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Que retenez-vous de ce 107e Tour de France ?















Publicité

Partenaires

Publicité