Chpts France
Chpts France - Cordon-Ragot ... et sa discussion avec Pierre Rolland Photo : @FFCyclisme

Chpts France - Cordon-Ragot ... et sa discussion avec Pierre Rolland

Après des années d'attente, Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) est enfin devenue championne de France sur route. Impériale ce samedi à Grand-Champ sur des routes qu'elle connaît par coeur, la Bretonne a su garder la tête froide pour s'imposer en solitaire et remporter la plus belle victoire de sa carrière." "Je pleure de joie, je ne réalise pas du tout je crois", a-t-elle déclaré juste après l'arrivée au micro de France TV. 

Vidéo - Audrey Cordon-Ragot championne de France 2020

 

"La tête froide et le coeur chaud"

"C'est bien d'annoncer, mais c'est mieux de concrétiser. Hier (vendredi), la déception était immense (elle a été battue sur le chrono par Juliette Labous pour 5 secondes, ndlr), et j'ai su rebondir, c'est une grosse fierté, je n'en reviens pas. Un championnat de France, ce n'est jamais simple à gérer. Je connaissais le circuit sur le bout des doigts, je savais où ça faisait mal. J'avais plusieurs scénarios dans ma tête, je m'étais même dit que j'allais faire le départ aujourd'hui, qu'il fallait que je m'isole rapidement. Puis ce matin, j'ai eu une longue discussion avec Pierre Rolland qui m'a dit que je devais avoir la tête froide et le coeur chaud, et j'y ai pensé toute la course. Je devais démarrer au bon moment, ne pas m'énerver et apprendre des erreurs que j'avais faites les années précédentes, et ça a marché", a-t-elle ajouté.

 

"Gagner sur ses terres, c'est ce qu'il y a de plus beau"

"J'ai eu des frissons toutes la journée. J'ai entendu des 'allez Audrey', il n'y avait pas un mètre de route où je ne l'entendais pas, et cette dernière montée de Grand-Champ où j'ai vu ma famille, mes copains, les gens qui criaient mon nom. Pour un Breton ou une Bretonne, gagner sur ses terres, c'est ce qu'il y a de plus beau. J'ai l'image de Warren Barguil qui gagne l'année dernière quasiment en Bretagne et qui a cette fierté de porter ce maillot. J'en rêvais, je suis passée tellement de fois à côté, et là le réaliser, c'est immense. C'est le plus beau moment de ma carrière. Je l'ai répété maintes fois, porter le maillot bleu-blanc-rouge, c'était mon rêve, ça passe au-dessus de presque tout. On sait très bien qu'au niveau mondial c'est très difficile, et je me rendais compte qu'au niveau français aussi, parce que j'étais souvent esseulée et que je courais souvent à l'envers. Je pense que je le mérite, enfin j'espère que je le mérite et j'espère que je le porterai dignement parce que ce n'est pas toujours un cadeau un maillot distinctif, mais je vais tout faire pour que vous soyez tous faire de moi", a conclu la nouvelle championne de France.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

Publicité

Sondage

Qui va gagner les Strade Bianche ce samedi ?



















Partenaires

Publicité
Publicité