Bilan - Van Aert, Pogacar, Alaphilippe... votre coureur de l'année 2021 ?
Bilan
Photo : Sirotti / @JumboVismaRoad /@deceuninck_qst

Bilan - Van Aert, Pogacar, Alaphilippe... votre coureur de l'année 2021 ?

En cette fin d'année 2021, Cyclism'Actu va vous donner la main afin d'élire les plus grands champions de la saison, et ce dans sept catégories différentes ! Parmi les dix nominés - déterminés par la rédaction de Cyclism'Actu à l'issue d'un vote - dans chacune des spécialités, il va ainsi falloir choisir qui a été selon vous en 2021 : le meilleur coureur, la meilleure équipe, le meilleur sprinteur, le meilleur rouleur, le meilleur grimpeur, le meilleur puncheur et le meilleur baroudeur. Mais comme tous les coureurs n'ont pas réussi leur saison, il vous faudra également élire le plus gros flop de la saison 2021. Après la meilleure équipe, place cette semaine à la catégorie du coureur de l'année. Les nominés sont...

Vidéo - Tour de France - Pogacar remettra son titre en jeu en 2022

 

Qui est le meilleur coureur de l'année 2021 ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step, 29 ans)

Classement UCI : 4ème.

4 victoires : course en ligne des Championnats du monde, 2ème étape de Tirreno-Adriatico, Flèche Wallonne, 1ère étape du Tour de France.

Autres résultats marquants : 2ème des Strade Bianche, 2ème de Liège-Bastogne-Liège, 2ème de la Bretagne Classic.

Difficile de ne pas mentionner Julian Alaphilippe dans ce classement. Le Français a réussi une chose rare : remporter deux années à la suite les Championnats du Monde. Une performance incroyable, réalisé après un nouveau raid solitaire dans le final de l'épreuve. Il a également porté à une reprise le maillot jaune sur le Tour de France. Le vainqueur de la Flèche Wallonne possède toujours des qualités de puncheur au-dessus de la moyenne. Le natif de Saint-Amand-Montrond, dans le Cher, aurait pu avoir un palmarès un peu plus grand cette saison, avec plus de réussite. Il est ainsi passé tout proche de la gagne sur plusieurs épreuves, à l'image de ses secondes places au Strade Bianche, ou à Liège-Bastogne-Liège. Toujours présent lors des grands rendez-vous, il demeure parmi les meilleurs coureurs au monde, si ce n'est le meilleur.

 

Egan Bernal (INEOS Grenadiers, 24 ans)

Classement UCI : 5ème.

3 victoires : Tour d'Italie (+ 2 étapes).

Autres résultats marquants : 2ème du Trofeo Laigueglia, 3ème des Strade Bianche, 3ème du Tour de La Provence.

Egan Bernal n'est pas le coureur le plus spectaculaire du peloton, mais c'est une valeur sûre. Malgré un Tour d'Espagne en partie raté et des interrogations sur son niveau cette année, le Sud-Américain a tout de même remporté le Tour d'Italie. Brillant lors de l'épreuve italienne, le Colombien semblait en avoir fini avec ses problèmes physiques. Mais le coureur des INEOS Grenadiers a montré quelques signes de défaillance lors de La Vuelta, en terminant à une décevante 6ème place, bien loin de ses principaux adversaires, comme le Slovène Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma). Lors de l'épreuve espagnole, Egan Bernal a alterné entre le mauvais et le très bon. Son talent demeure indéniable. À seulement 24 ans, il semble avoir un bel avenir devant lui, si son corps le laisse tranquille.

 

Richard Carapaz (INEOS Grenadiers, 28 ans)

Classement UCI : 10ème.

3 victoires : course en ligne des Jeux Olympiques, Tour de Suisse (+ 1 étape).

Autres résultats marquants : 3ème du Tour de France, 9ème de la Flèche Wallonne.

Quelle saison de la part de Richard Carapaz, présent au combat durant toute l'année. Dur au mal, l'Equatorien a finalement été récompensé à Tokyo. Il a en effet été sacré sur les Jeux Olympiques, en s'imposant en solitaire devant tous les favoris. Et cela lui a valu un énorme hommage dans son pays. Lors du Tour de France, Richard Carapaz a finalement hérité du statut de leader après les mésaventures de ses partenaires. Régulièrement à l'attaque mais peu récompensé, il a malgré tout réussi à obtenir une place sur le podium, en se hissant à la troisième place. Bien loin derrière Tadej Pogacar (Team UAE-Emirates), certes. Mais l'Equatorien est un excellent coureur capable de battre n'importe qui sur une épreuve d'un jour, comme il l'a si bien démontré aux JO de Tokyo.

 

Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step, 36 ans)

Classement UCI : 32ème.

10 victoires : 4ème, 6ème, 10ème, et 13ème étape du Tour de France, 2ème, 3ème, 4ème, et 8ème étape du Tour de Turquie, 5ème étape du Tour de Belgique, Tour de Münster.

Autres résultats marquants : 2ème du Grand Prix Jean-Pierre Monseré, 2ème du Tour des Onze villes, 3ème du Grand Prix de l'Escaut.

Cette année, la Deceuninck-Quick Step a pu s'appuyer sur le retour en grande forme de Mark Cavendish. Le sprinteur de l'Ile de Man s'est rappelé au bon souvenirs de ses détracteurs en dominant de nombreux sprints lors du Tour de France. Il a même égalé le record de victoires d'Eddy Merckx sur l'épreuve. Victorieux de quatre étapes, il en a profité pour remporter le classement par points du maillot vert. Il s'agit d'une véritable renaissance pour le Britannique, sans contrat au tout début de l'année. Mais Patrick Lefevere lui a tendu la main, et ne doit pas le regretter aujourd'hui. Mark Cavendish a également remporté quatre étapes sur le Tour de Turquie. À 36 ans, il a été l'un des grands bonhomme de cette année 2021. Son expérience lui a permis de retrouver son statut de meilleur sprinteur du peloton.

 

Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious, 31 ans)

Classement UCI : 6ème.

8 victoires : course en ligne des Championnats d'Europe, course en ligne des Championnats d'Italie, Benelux Tour (+ 1 étape), Mémorial Marco Pantani, Paris-Roubaix, 2ème étape du Tour de Romandie, 3ème étape du Critérium du Dauphiné.

Autres résultats marquants : 2ème de la Coppa Sabatini, 4ème de Gand-Wevelgem, 8ème de Milan-San Remo.

Sonny Colbrelli a réalisé une saison canon, symbolisée par son succès au terme d'un Paris-Roubaix dantesque. Personne n'a oublié ces images terribles de ce dernier Monument de l'année. Après avoir tenté sa chance assez loin de l'arrivée, l'Italien s'est montré le plus fort pour s'imposer au sprint sur le Vélodrome de Roubaix. Mais ce succès n'est pas le seul fait d'arme du coureur de la Bahrain-Victorious, certainement auteur de la plus belle saison de sa carrière. Le puncheur-sprinteur s'est brillamment comporté au niveau national tout d'abord, avec des succès sur la Coupe d'Italie, et la course en ligne des Championnats de son pays. Sonny Colbrelli a également remporté la course en ligne des Championnats d'Europe. Vainqueur de plusieurs étapes tout au long de l'année, il a montré toute l'étendue de son talent.

 

Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step, 21 ans)

Classement UCI : 14ème.

8 victoires : Tour de Belgique (+ 1 étape), Tour du Danemark (+ 2 étapes), Course des raisins, Brussels Cycling Classic, Coppa Bernocchi.

Autres résultats marquants : 2ème de la course en ligne des Championnats d'Europe, 2ème du contre-la-montre des Championnats de Belgique, 3ème du contre-la-montre des Championnats du Monde.

Enfin, le troisième homme fort de la Deceuninck-Quick Step cette année, c'est Remco Evenepoel. On aurait pu aussi citer Joao Almeida ou Kasper Asgreen, mais le jeune belge, remis d'une terrible blessure l'an dernier, s'est brillamment comporté cette saison. Notamment vainqueur du Tour de Belgique et du Tour du Danemark, le petit prodige a montré que son talent était intact. Très bon rouleur, il a également décroché la médaille de bronze, lors du contre-la-montre des Championnats du Monde. Le coureur de 21 ans a découvert les Grands Tours, en disputant le Giro. En retrait, il a été contraint à se déclarer non-partant au départ de la 18ème étape. Mais cette première expérience en appelle d'autres. S'il continue sa progression, il faudra forcément compter sur lui à l'avenir.

 

Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates, 23 ans)

Classement UCI : 1er.

13 victoires : Tour de France (+ 3 étapes), UAE Tour (+ 1 étape), Tirreno-Adriatico (+ 1 étape), Tour de Slovénie (+ 1 étape), Liège-Bastogne-Liège, Tour de Lombardie, 3ème étape du Tour du Pays Basque.

Autres résultats marquants : 3ème de la course en ligne des Jeux Olympiques, 3ème du Tour du Pays Basque, 3ème des Trois Vallées Varésines.

Que dire de plus... Tadej Pogacar est un véritable OVNI, dominant de la tête et ses épaules ses adversaires. Le tout, à seulement 23 ans. À nouveau vainqueur du Tour de France, Tadej Pogacar se place au sommet. Il a écrasé la concurrence lors de la Grande Boucle, devançant aisément ses adversaires. Ses accélérations lui ont permis en plus de remporter plusieurs étapes. Le coureur d'UAE-Team Emirates semble promis à un avenir digne des plus grands. Très performant sur le Tour, il a aussi démontré ses aptitudes sur des courses d'une semaine, en remportant Tirreno-Adriatico ou l'UAE Tour. Mais il a aussi brillé sur les courses d'un jour, en s'adjugeant des Classiques comme Liège-Bastogne-Liège ou le Tour de Lombardie. Tadej Pogacar est le coureur complet par excellence.

 

Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma, 32 ans)

Classement UCI : 3ème.

13 victoires : Tour d'Espagne (+ 4 étapes), contre-la-montre des Jeux Olympiques, Tour du Pays Basque (+ 1 étape), Tour d'Emilie, Milan-Turin, 4ème, 6ème, et 7ème étape de Paris-Nice.

Autres résultats marquants : 2ème de la Flèche Wallonne, 4ème du Tour de Lombardie.

Au sein de nos nominés, les Slovènes prennent de l'épaisseur. Juste après Tadej Pogacar, on retrouve son compatriote Primoz Roglic. Malchanceux sur le Tour de France, et contraint à l'abandon, il a remis les pendules à l'heure en remportant, en fin de saison, le Tour d'Espagne. Au top de sa forme, il reste un coureur exceptionnel. Outre ses performances sur les Grands Tours, le coureur du Team Jumbo-Visma s'est paré de l'or olympique, en dominant de la tête et des épaules l'épreuve du contre-la-montre. Il a également remporté de très belles courses, comme le Tour du Pays Basque ou Milan-Turin. Au top de sa forme, il reste un coureur exceptionnel. En 2022, il pourrait se livrer à un duel fratricide avec Tadej Pogacar sur le Tour de France. Et on en salive déjà...

 

Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma, 27 ans)

Classement UCI : 2ème.

13 victoires : course en ligne des Championnats de Belgique, Gand-Wevelgem, Amstel Gold Race, Tour de Grande-Bretagne (+ 4 étapes), 11ème, 20ème et 21ème étape du Tour de France, 1ère et 7ème étape de Tirreno-Adriatico.

Autres résultats marquants : 2ème de la course en ligne des Jeux Olympiques, 2ème du contre-la-montre des Championnats du Monde, 2ème de Tirreno-Adriatico.

Tout le monde aimerait avoir un Wout Van Aert dans son équipe. Toujours aussi brillant, il incarne le coureur capable de tout faire. Il peut notamment se targuer d'avoir remporté l'étape des Champs-Elysées sur le Tour de France, devant tous les sprinteurs. Sur cette même épreuve, il s'est imposé sur des étapes de haute montagne, symbolisant ainsi sa faculté à s'adapter à tous les terrains. Le Belge a dominé son championnat national. Vainqueur du Tour de Grande-Bretagne, il a aussi montré son aptitude à briller lors des épreuves d'un jour, avec des succès à Gand-Wevelgem, et sur l'Amstel Gold Race. Son seul regret concerne peut-être la course en ligne des Jeux Olympiques. Grand favori à Tokyo, il a dû se contenter d'une médaille d'argent, battu par l'Equatorien Richard Carapaz. La seule ombre au tableau d'une saison presque parfaite.

 

Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix, 26 ans)

Classement UCI : 7ème.

8 victoires : Strade Bianche, Antwerp Port Epic-Sels Trophy, 2ème étape du Tour de France, 1ère étape de l'UAE Tour, 3ème et 5ème étape de Tirreno-Adriatico, 2ème et 3ème étape du Tour de Suisse.

Autres résultats marquants : 2ème du Tour des Flandres, 3ème de Paris-Roubaix, 3ème de la E3 Saxo Bank Classic.

Les meilleurs rivaux, Wout Van Aert et Mathieu van der Poel, se retrouvent bien au chaud parmi nos nominés. De son côté, le deuxième nommé a eu l'honneur de porter le maillot jaune sur le Tour de France. Une belle façon de rendre hommage à son grand-père, Raymond Poulidor. Il s'agit à coup sûr de l'un des moments forts de cette année 2021. Le Néerlandais découvrait pour la première fois un Grand Tour, et il a réussi sa mission. Le coureur d'Alpecin-Fenix s'est distingué toute l'année, en glanant des épreuves de prestige, comme les Strade Bianche. Il a connu moins de réussite sur certaines Classiques, comme le Tour des Flandres ou Paris-Roubaix, où il termine malgré tout sur le podium. Mathieu van der Poel est encore en phase d'apprentissage sur la route, mais sa saison inspire le respect.

 

Ont également été cités par la rédaction de Cyclism'Actu

Joao Almeida (Portugal / Deceuninck-Quick Step, 23 ans)

Kasper Asgreen (Danemark / Deceuninck-Quick Step, 26 ans)

Damiano Caruso (Italie / Bahrain Victorious, 34 ans)

David Gaudu (France / Groupama-FDJ, 25 ans)

Enric Mas (Espagne / Movistar Team, 26 ans)

Matej Mohoric (Slovénie / Bahrain Victorious, 27 ans)

Jasper Stuyven (Belgique / Trek-Segafredo, 29 ans)

Jonas Vingegaard (Danemark / Team Jumbo-Visma, 24 ans)

Adam Yates (Grande-Bretagne / INEOS Grenadiers, 29 ans)

 

Qui est le meilleur coureur de l'année 2021 ?

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Lucas DUPONT

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

09:48 Route Portugal, Norvège... Quel pays gagnera son 1er Grand Tour ? 09:25 Paris-Nice On connaîtra le parcours de Paris-Nice 2022 le 5 janvier 09:02 Route Matthews, Yates... L'effectif du Team BikeExchange Jayco en 2022 08:39 Route Gabriel Cullaigh : "Je suis encore à la recherche d'une équipe" 08:30 Sondage Pogacar, Bernal... qui est le meilleur grimpeur de 2021 ? 08:16 Tour de l'Algarve Quick-Step, INEOS, Jumbo-Visma et UAE au départ 07:53 Route Michael Gogl : "J'ai le niveau pour rouler avec les meilleurs" 07:30 Cyclo-cross Wout Van Aert : "Le niveau d'Iserbyt est impressionnant" 07:07 Livre Le Grand Livre du Cyclisme Français 2021 est paru vendredi 30/11 Média Sur Cyclism'Actu TV, vous pouvez revoir vos vidéos de cyclisme 30/11 Transfert Lopez, Sagan, Bennett, Viviani... le rappel des transferts 30/11 Cyclo-cross - CDM Prévue dimanche, l'étape d'Anvers n'aura pas lieu 30/11 Route Jempy Drucker : "Je n'en ai pas encore fini avec le cyclisme" 30/11 Route Jérôme Pineau : "Ce stage de cohésion à La Baule, une aubaine" 30/11 Route Pour découvrir le Québec dans la roue, avec Pascal Hervé ! 30/11 Route Deceuninck va devenir co-sponsor de la formation Alpecin-Fenix ! 30/11 Route Astana Qazaqstan Team a officialisé le départ de Benjamin Perry 30/11 Route Buchmann : "Le podium d'un Grand Tour, mon objectif principal" 30/11 Route Pozzovivo est dans l'expectative : "Je n'ai pas de plan B... " 30/11 Matériel Crosscall et son tout nouveau smartphone, l'Action-X5 !
Publicité

Sondage

Quel est le meilleur grimpeur de la saison 2021 ?















Partenaires

Publicité
Publicité