Bilan 2021 - TotalEnergies à la relance... en attendant Peter Sagan !
Bilan 2021
Photo : @TeamTotalEnrg

Bilan 2021 - TotalEnergies à la relance... en attendant Peter Sagan !

Certes, le bilan comptable du Team TotalEnergies n'est pas grandiose (six succès), mais c'est déjà plus qu'en 2020 où l'équipe de Jean-René Bernaudeau n'avait récolté que trois victoires. Au-delà de cet aspect comptable, la formation française a réalisé une bonne saison dans son ensemble, à l'image de son leader Anthony Turgis qui a fait preuve d'une belle régularité tout au long de l'année, sans parvenir à gagner. Comme un symbole. L'écurie vendéenne peut désormais se projeter sur la saison suivante durant laquelle elle pourra compter sur la présence de l'ancien champion du monde Peter Sagan. Bilan.

Vidéo - Jean-René Bernaudeau fait le point sur son équipe !

 

Le leader : Anthony Turgis assume son statut

Année après année, Anthony Turgis franchit les étapes importantes. Révélation en 2019, le coureur du Team TotalEnergies confirme les attentes placées en lui depuis deux saisons, surtout sur les Flandriennes où il fait jeu égal avec les meilleurs du peloton. Preuve en est sa régularité sur les courses pavées avec quatre places dans les dix premiers à son actif en 2021 (8e du Tour des Flandres, 9e de Gand-Wevelgem, 2e de Kuurne-Bruxelles-Kuurne…), sans oublier sa 13e place sur Paris-Roubaix.

Bien épaulé par plusieurs coéquipiers dont Dries Van Gestel (27 ans), le natif de Bourg-la-Reine veut désormais franchir un cap supplémentaire, comme il l'a récemment confié au micro de Cyclism'Actu : "Il me manque une belle victoire en World Tour mais je m’y approche progressivement et puis je vois que je suis de plus en plus régulier sur les épreuves importantes me concernant. Je mets tout en œuvre pour pouvoir briller sur les mêmes courses l’année prochaine." Peut-être en 2022, même si Anthony Turgis devra désormais cohabiter avec Peter Sagan.

 

Les recrues : Pierre Latour satisfaisant, Alexis Vuillermoz malchanceux

Ils faisaient partie des interrogations de la saison 2021 du Team TotalEnergies. Provenant tous les deux de la formation AG2R La Mondiale, Pierre Latour (28 ans) et Alexis Vuillermoz (33 ans) n'ont pas connu la même réussite pour leur première saison au sein de l'équipe vendéenne. Le premier cité s'est rapidement mis en évidence avec sa nouvelle formation (16e de Paris-Nice). En mai, le Dromois remportait même un succès d'étape sur le Tour des Asturies, sa première victoire depuis 2018. Leader de l'équipe sur la Grande Boucle, le grimpeur réalisait une bonne première semaine avant de dégringoler (47e).

En fin d'année, le natif de Romans-sur-Isère a signé d'autres belles performances, confirmant ainsi sa bonne première saison dans l'équipe de Jean-René Bernaudeau. On ne peut pas en dire autant d'Alexis Vuillermoz. Contrarié par de nombreux pépins physiques, l'ancien vainqueur d'une étape sur le Tour de France a manqué de rythme tout au long de la saison. Hormis sa bonne semaine lors du Tour du Rwanda (7e du général + 5 places dans les 10 premiers) et sa performance sur le Tour du Finistère (4e), le coureur de 33 ans n'a pas été dans le coup en 2021. Un rebond est attendu pour 2022...

 

Niki Terpstra et Edvald Boasson Hagen, des cadres en difficulté sur le plan sportif

Difficile de tirer un bilan sportif réussi pour ces deux coureurs en 2021. Que ce soit pour Niki Terpstra (37 ans) ou pour Edvald Boasson Hagen (34 ans), le constat est le même : ils ne sont plus dans le coup sportivement ! En raison de son âge avancé, le Néerlandais n'a pas les résultats espérés sur la période des Classiques, tandis que le natif de Rudsbygd n'a signé aucun podium cette saison. L'influence de ces coureurs se trouve désormais au sein de l'équipe où ils transmettent leurs expériences aux jeunes coureurs de l'effectif.

"C'est vrai qu'ils ont été beaucoup critiqués parce qu'ils n'ont pas forcément obtenu les résultats escomptés ou espérés par les journalistes, mais dans l'équipe ils apportent vraiment un professionnalisme et une expérience importante. Pour des jeunes coureurs, comme moi, avoir des coureurs d'expérience, ça reste très enrichissant et une grande chance de courir avec eux", signalait ainsi Mathieu Burgaudeau à notre micro. Qu'attendre de ces coureurs en 2022 ? L'avenir nous le dira...

 

Mathieu Burgaudeau, Julien Simon et consorts... du bon et du moins bon !

Il fait partie des belles surprises de la saison 2021. Pour sa troisième année complète chez les pros, Mathieu Burgaudeau (23 ans) a notamment signé ses deux premiers podiums (3e de la Coppa Sabatini et des Boucles de l'Aulne). Au micro de Cyclism'Actu, le Vendéen a fait le bilan de sa saison : "L'objectif initial était de glaner ma première victoire chez les professionnels et je n'ai pas réussi à le faire. Je reste un peu sur ma faim. [...] J'ai senti en fin de saison que j'avais vraiment les jambes pour gagner et me battre avec les meilleurs coureurs du peloton. Cela m'a donné beaucoup de confiance, ce qui me permet d'être confiant pour 2022.Désormais, le puncheur tricolore vise une première victoire chez les pros.

Parmi les autres satisfactions : l'éternel Julien Simon (36 ans) et Cristian Rodriguez (26 ans) qui ont signé quelques belles performances cette année. Malgré un bilan terne au niveau comptable (un seul succès), le sprinteur italien Niccolo Bonifazio (28 ans) s'est montré régulier. Le constat demeure le même pour Lorrenzo Manzin (27 ans), même si on reste encore sur notre faim après un bon début de saison. En revanche, Adrien Petit (31 ans), Alexandre Geniez (33 ans) et Damien Gaudin (35 ans) n'ont pas eu l'impact escompté et espéré, tout comme les recrues Chris Lawless (26 ans) et Fabien Doubey (28 ans).

 

Qu'attendre du Team TotalEnergies pour la saison 2022 avec Peter Sagan ?

En recrutant Peter Sagan (31 ans), la formation française se doit désormais de se fixer d'autres objectifs. L'ancien champion du monde - qui a quitté l'équipe Bora-Hansgrohe - devrait en toute logique viser les courses d'un jour. Et même s'il est moins en réussite depuis quelques années, le Slovaque reste un atout de poids pour l'équipe TotalEnergies. D'autant qu'il n'arrive pas seul puisque sa garde rapprochée a suivi exactement le même chemin : Maciej Bodnar (36 ans), Daniel Oss (34 ans) et son frère Juraj (32 ans)

Ces quatre coureurs sont les seules recrues de l'écurie continentale, sans oublier les deux stagiaires de la précédente saison : Sandy Dujardin (24 ans) et Alan Jousseaume (23 ans). Ils seront donc 26 à porter le maillot de la formation de Jean-René Bernaudeau. Côté départ, l'expérimenté Adrien Petit est parti pour Intermarché-Wanty-Gobert-Matériaux, alors que Leonardo Bonifazio (30 ans), Damien Gaudin et Florian Maître (25 ans) n'ont pas été conservés par les dirigeants. À noter également les départs à la retraite de Jérôme Cousin (32 ans) et de Marlon Gaillard (25 ans).

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Clement LABAT-GEST

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

21:01 Challenge Majorque Pour tout savoir sur le Trofeo Alcúdia ce jeudi 20:43 Challenge Majorque Albanese : "Il n'y avait pas de collaboration" 20:20 Challenge Majorque Owsian, 8e : "Je commets une erreur sur le sprint" 19:56 Challenge Majorque Goossens : "Les sensations étaient très bonnes" 19:52 Route Hinault : "On fait croire à certains qu'ils vont gagner le Tour" 19:33 Challenge Majorque Buchmann : "Nous n'avons pas eu de chance au sprint" 19:10 GP La Marseillaise TotalEnergies avec Latour, sans Turgis ni Sagan 18:47 Challenge Majorque Tim Wellens, 4e : "McNulty était le meilleur" 18:24 Challenge Majorque McNulty : "Une super façon de commencer l'année" 18:02 Tour de France Les premières étapes du Tour de France 2023 dévoilées 18:00 Tour d'Antalya Il y aura 23 équipes au départ du Tour d'Antalya 17:48 Route Adrie van der Poel : "Mathieu devrait apprendre à s'économiser" 17:25 Tour d'Andalousie INEOS Grenadiers avec Geoghegan Hart, sans Hayter 17:16 Boucles Drôme-Ardèche Pour tout savoir sur les Boucles Drôme-Ardèche 17:02 Cyclo-cross Witse Meeussen prolonge avec la Pauwels Sauzen-Bingoal 16:39 Route Simon Geschke : "Être au top pour les classiques ardennaises" 16:11 Challenge Majorque Le numéro de Brandon McNulty sur le Trofeo Calvia 15:53 Saudi Tour Le Team DSM axé autour de son sprinteur Alberto Dainese 15:07 Route Groenewegen : "J'étais dans une impasse chez Jumbo-Visma..." 14:44 Route Kevin Geniets a prolongé avec la Groupama-FDJ jusqu'en 2024
fleche bas fleche haut

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité