Bilan 2021 - Quintana déçoit, Arkéa-Samsic s'appuie sur ses jeunes
Bilan 2021
Photo : @Arkea_Samsic

Bilan 2021 - Quintana déçoit, Arkéa-Samsic s'appuie sur ses jeunes

Deuxième équipe Pro Tour derrière la formation Alpecin-Fenix, la Arkéa-Samsic confirme son statut dans la deuxième division du cyclisme mondial. Sur le plan comptable, l'écurie bretonne a levé les bras à 10 reprises soit deux de moins que l'année dernière. Si les têtes d'affiche comme Nairo Quintana ou encore Nacer Bouhanni ont quelque peu déçu, de nouveaux coureurs se sont quant à eux montrés à leur avantage. 

Vidéo - Emmanuel Hubert s'était exprimé au micro de Cyclism'Actu

 

 

Nairo Quintana en difficulté

Véritable tête d'affiche de la formation Arkéa-Samsic, Nairo Quintana a connu une deuxième saison délicate avec l'équipe chère à Emmanuel Hubert. Après une année plutôt réussie en 2020, le Colombien espérait bien remettre le couvert en 2021. Malheureusement pour le natif de Combita il n'a pas rencontré la même réussite. Touché au genou en début de saison, le grimpeur de 31 ans n'a pas pu avoir la meilleure préparation à l'heure de reprendre la compétition. Malgré tout, pour sa rentrée l'ancien vainqueur du Tour d'Italie signe une neuvième place au classement général du Tour des Alpes Maritimes et du Var. Face à une plus ample concurrence, l'homme de la Arkéa-Samsic déçoit et prend seulement la 12e place de Tirreno-Adriatico

Dépassé sur le Tour de Catalogne, le Colombien termine seulement quatorzième. Quelques jours après, l'ancien vainqueur du Tour d'Espagne se présente au Tour des Alpes, où il se montre un peu plus à son avantage en prenant la 7e place du général. Cet état de forme sur la pente ascendante se confirme lors du Tour des Asturies où il remporte le général et une étape. Malheureusement pour Nairo Quintana il ne sera pas dans le jeu sur le Critérium du Dauphiné, en montrant des signes inquiétants en vue de la Grande Boucle. Et cela va se confirmer, dès le départ le grimpeur de 31 ans affirme ne pas viser le classement général. Si on pouvait s'attendre à un coup de bluff de l'ancien vainqueur du Tour de Romandie, il n'en est rien. 

Dès les premières étapes, le grimpeur de la Arkéa-Samsic laisse tomber le classement général pour viser une victoire d'étape et le maillot de meilleur grimpeur. À la bataille avec Michael Woods (Israel Start-Up Nation) pour le maillot à pois rouge, les deux hommes vont faiblir et seront largement battus par Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). Après ce gros échec, le natif de Combita va tenter de réaliser une grosse fin de saison. Présent sur les classiques italiennes, il ne sera jamais à la lutte avec les meilleurs en terminant son année sur une 11e place sur le Tour de Lombardie

 

Warren Barguil, une saison en dent de scie

Après un début de saison en France, sur des courses comme le Tour de Provence, la Faun-Ardèche Classic ou encore Paris-Nice, Warren Barguil fait très bonne impression en prenant à chaque fois des places d'honneur. Après un Tour des Flandres conclu à la 36e place, le Breton va s'attaquer aux classiques ardennaises. 25e et 26e de l'Amstel Gold Race et de Liège-Bastogne-Liège, le coureur de la Arkéa-Samsic déçoit quelque peu. Cependant, le tricolore va terminer à une superbe 5e place sur la Flèche Wallone en devançant David Gaudu (Groupama-FDJ) ou encore Thomas Pidcock (INEOS Grenadiers). 

À l'approche de la Grande Boucle, Warren Barguil réalise un Critérium du Dauphiné plutôt décevant avant de s'illustrer sur les Championnats de France en ligne en terminant au pied du podium. C'est donc dans cet optique que le Breton va aborder le Tour de France. Jamais dans le rythme sur les routes françaises, le grimpeur français va quitter le Tour par la petite porte en abandonnant sur la 14e étape. Après cet affront, il prend part à la Clasica San Sebastian, où il finit à une anecdotique 44e place bien loin de ses standards habituels.

Après un très mauvais été, le natif de Hennebont a à coeur de se relancer en concluant sa saison sur une bonne note. Dès l'Arctic Race of Norway, le tricolore de 30 ans va montrer un autre visage en se montrant à son avantage et en prenant la 8e place du classement général. C'est dans ce même état d'esprit que Warren Barguil va conquérir le Tour du Limousin. À l'attaque sur l'épreuve française, le Breton renverse le général sur la dernière journée ce qui lui permet de remporter son unique victoire de la saison. Après des places d'honneur sur la Bretagne Classic et sur les Championnats d'Europe, le coureur de la Arkéa-Samsic va faire un dernier coup d'éclat. En effet, sur sa dernière course de l'année, le double vainqueur d'étape sur le Tour de France termine 2e du Grand Prix de Wallonie

 

Nacer Bouhanni, un grand Tour et puis s'en va

La saison 2021 a été compliquée pour Nacer Bouhanni. Après un début de saison, qui pouvait laisser présager de bons résultats, avec notamment une belle deuxième place sur la 1ère étape de l'Étoile de Bessèges. Deuxième également de la 5e étape de Paris-Nice, le Français a ensuite connu une période bien plus difficile. En effet, dans le final de Cholet-Pays de la Loire, le Français a commis un sprint irrégulier en tassant dans les barrières Jake Stewart (Groupama-FDJ). Auteur de cette vilaine faute, le coureur de la Arkéa-Samsic a été suspendu deux mois par l'Union Cycliste Internationale.

Après avoir été puni, le natif d'Épinal est revenu à la compétition à l'occasion du Tour de Belgique en signant une belle 5e place sur la 5e étape. En quête de rythme, le sprinteur tricolore prouve qu'il est en bonne forme avant d'attaquer le Tour de France. En terminant à la 20e place des Championnats de France, Nacer Bouhanni répond présent sur un circuit difficile. Privé de la Grande Boucle depuis 2017, le 1er juillet le Lorrain fait son retour sur les routes de la plus grande course au monde. Très vite le triple vainqueur d'étape sur le Tour d'Espagne se met en évidence en prenant la 3e place de la 3e étape derrière Tim Merlier et Jasper Philipsen. En jambes, le lendemain le Français décroche la 2e place sur la 4e étape, réalisant ainsi son meilleur résultat sur le Tour.

Par la suite, le sprinteur tricolore a décroché un nouveau podium en s'adjugeant la 3e place lors de 6e étape. La fin du Tour de France de Nacer Bouhanni est plus difficile puisqu'il abandonne lors de la 15e étape. Quelques jours plus tard, le Français termine une nouvelle fois deuxième derrière Alvaro Hodeg sur la 1ère étape du Tour de l'Ain. Il est encore battu sur le Grand Prix Jef Scherens en s'inclinant face à Nicolo Bonifazio (Team TotalEnergies). Et après une blessure l'éloignant des pelotons pendant un mois, le coureur de la Arkéa-Samsic fait ses dernières courses de la saison avec notamment Paris-Chauny, où il ne trouvera toujours pas l'ouverture. 

 

Des jeunes qui poussent

Fabuleux vainqueur du Tro Bro Leon, Connor Swift s'est révélé aux yeux des suiveurs cette saison. Outre cette belle performance, le Britannique s'est également imposé au classement général du Tour Poitou-Charentes Nouvelle Aquitaine et a pris la 5e place de la Bretagne Classic. Autre homme à avoir levé les bras, Matis Louvel a remporté de très belle manière le Tour de Castille et Léon à seulement 22 ans. En fin de saison, Alan Riou y également est allé de sa victoire en s'adjugeant la Classic Loire-Atlantique. Puis pour clôturer l'année de l'équipe bretonne, le jeune sprinteur Bram Welten a triomphé sur le Tour de Vendée. Excepté le Néerlandais parti à la Groupama-FDJ, les autres talents devraient incarner le nouveau visage de la formation Arkéa-Samsic en 2022.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Theo CHEVALIER

logo Unibet
logo Unibet
Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité


News

Transferts

TRANSFERTS
2021 - 2022
Publicité

Sondage

Quel coureur va gagner son premier Grand Tour ?



















Partenaires

Publicité
Publicité