Bilan 2020 - Une saison pleine pour les Astana de Fuglsang et Vlasov
Bilan 2020
Photo : @AstanaTeam

Bilan 2020 - Une saison pleine pour les Astana de Fuglsang et Vlasov

La formation Astana a réalisé une bonne saison avec 15 victoires dont un Monument, malgré quelques ratés notamment sur les Grands Tours. Si Jakob Fuglsang a tenu son rôle de leader, d'autres coureurs comme Aleksandr Vlasov se sont révélés cette année pour aider l'équipe kazakhe à performer sur l'ensemble des terrains. Retour sur les grands moments de cette formation en 2020.

Vidéo - Jakob Fuglsang remporte le Tour de Lombardie 2020

 

Les leaders : Jakob Fuglsang et Miguel Angel Lopez

Les deux coureurs devaient mener la formation Astana vers les sommets cette saison. Ils ont brillé sur certaines courses et ils ont réalisé de bonnes performances sur les Grands Tours, même si on attendait peut-être un peu mieux. Fort de sa grande saison en 2019, Jakob Fuglsang était reparti sur les mêmes bases avec sa victoire sur le Tour d’Andalousie. Après la reprise, le Danois s’est tourné sur son objectif principal de 2020 : le Tour d’Italie. Avant cela, le coureur de 35 ans enchaînait les bonnes performances (5e des Strade Bianche et 2e du Tour de Pologne) et triomphait sur le Tour de Lombardie, remportant ainsi son deuxième Monument. Alors qu'il était l'un des favoris pour le 103e Giro, le leader d'Astana n'a pas vraiment pesé sur la course et il a dû se contenter d'une 6e place au général (tout de même son meilleur classement dans un Grand Tour).

La donne est similaire pour Miguel Angel Lopez. Le grimpeur colombien s'est montré performant sur différentes courses (5e du Dauphiné ou 3e du Tour de l'Algarve), avant de réaliser un bon Tour de France où il a remporté l'étape reine au sommet du col de la Loze. Longtemps en lice pour accrocher le podium final, le coureur de 26 ans a finalement terminé sa première Grand Boucle à la 6e place à la suite d'un dernier contre-la-montre à La Planche des Belles-Filles catastrophique (six minutes de retard sur Tadej Pogacar).

 

La révélation : Aleksandr Vlasov a franchi un cap !

Arrivé cette saison, l’ancien champion de Russie a vite trouvé sa place dans la formation kazakhe. Aleksandr Vlasov s’est imposé comme un membre important sur les courses par étapes dès le début de la saison (2e du Tour de La Provence). Mais c’est après la reprise de l’année, en août dernier, que le grimpeur s’est révélé aux yeux du grand public avec deux victoires (Mont Ventoux Dénivelé Challenges et Tour d’Émilie) et surtout un premier podium sur un Monument (3e du Tour de Lombardie). S’en est suivi une 5e place sur Tirreno-Adriatico, avant le seul bémol de sa saison : son abandon sur le Giro. Le coureur de 24 ans s’est bien rattrapé sur le Tour d’Espagne, même s’il a terminé hors du top 10 (11e).

 

Alexey Lutsenko, une étape du Tour pour sauver sa saison

Après une année 2019 durant laquelle il avait brillé sur les courses d’un jour, Alexey Lutsenko devait confirmer son statut de coureur capable de performer sur l’ensemble des terrains. Néanmoins, avec cette saison particulière, l’ancien champion du Kazakhstan a dû revoir ses ambitions. Pourtant, le début d’année a été bon pour le coureur de 28 ans avec un bon résultat sur l'UAE Tour (3e). En revanche, la reprise a été plus compliquée avec de mauvaises performances sur les classiques italiennes. La saison du puncheur a juste été sauvée par sa victoire sur le Tour de France, son seul succès en 2020. Pas en forme, le Kazakh n’a pas pris le départ des différentes classiques ardennaises ou flandriennes.

 

Le reste de l’effectif au niveau

Depuis des années, en plus de ses différents leaders, la formation kazakhe a toujours pu compter sur d’autres coureurs pour performer. Le contingent espagnol a réalisé de bonnes performances cette saison : Luis León Sanchez (37 ans) a levé les bras à deux reprises (une étape du Tour de Murcie et la course en ligne des championnats d’Espagne), un succès chacun pour les frères Izagirre. L’Italien Fabio Felline (30 ans) a retrouvé son niveau de ses plus belles années avec une victoire sur le Mémorial Marco Pantani. Les jeunes coureurs ont également démontré certaines qualités comme Harold Tejada (23 ans) ou Oscar Rodriguez (25 ans), sans oublier les expérimentés Hugo Houle (30 ans) et Omar Fraile (30 ans) qui ont toujours été d’une aide utile pour les leaders de cette équipe.

 

Qu’attendre de la saison 2021 ?

L’année prochaine, cette formation évoluera sous le nom d’Astana-Premier Tech. Elle aura trois coureurs principaux pour la saison 2021 : Aleksandr Vlasov, Jakob Fuglsang et Alexey Lutsenko. D’autres coureurs (Gorka et Ion Izagirre, Omar Fraile ou Luis León Sanchez) pourront également jouer leur carte personnelle dans cette équipe. Avec la crise économique, liée à la pandémie sanitaire du COVID-19, les dirigeants ont décidé de miser sur de jeunes coureurs sur le marché des transferts. 

Les sept recrues confirment cette tendance : Samuele Battistella (22 ans), Gleb Brussenskiy (20 ans), Stefan De Bod (24 ans), Yevgeniy Fedorov (20 ans), Ben Perry (26 ans), Andrea Piccolo (19 ans) et Javier Romo (21 ans). 31 coureurs composeront l’effectif en 2021. Côté départ : le grimpeur Miguel Angel Lopez (26 ans) a rejoint la formation Movistar après six saisons dans cette équipe. Les dirigeants ont également décidé ne pas renouveler les contrats de Laurens De Vreese (32 ans), Hernando Bohorquez (28 ans) et Daniil Fominykh (29 ans), tandis que Zhandos Bizhigitov (29 ans) va prendre sa retraite.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Vos pronostics et vos paris cyclistes c'est ici

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Publicité



News

Transferts

Publicité

Sondage

Selon vous, le retour à la compétition de Thibaut Pinot va t-il être concluant ?







Partenaires

Publicité
Publicité