Route
Route - L'homme d'affaires Tim Kay lorgne déjà sur le Team Sky Photo : @GCP

Route - L'homme d'affaires Tim Kay lorgne déjà sur le Team Sky

Deux jours à peine après l'annonce par le groupe Sky de son retrait du peloton World Tour fin 2019, une première piste vient d'émerger pour une potentielle reprise de l'écurie britannique. Tim Kay, directeur général de Chinese Global Cycling Project (GCP) aurait déjà des visées sur la formation de Dave Brailsford. Depuis quelque mois, le business-man chinois travaille à son projet d'équipe World Tour chinoise, dont le budget serait notamment supérieur à celui du Team Sky. Son homologue chinois Wang Jianlin lui avait emboîté le pas en ayant déclaré vouloir "faire du Tour du Guangxi un des plus gros événements aux côtés du Tour de France".

Chris Froome s'exprime sur le retrait de Sky

Ainsi Tim Kay s'est exprimé devant CyclingNews à ce sujet : "Rien n'a été dit, mais je considérerais cette opportunité avec sérieux. Le projet pourrait être réalisé avec la configuration actuelle de Sky. Je suis un bon ami de Shane Sutton [entraîneur de l'équipe chinoise sur piste et ancien de la Sky], je sais ce qu'ils ont fait et comment ils ont fait les choses. Pour moi, il a tout fait comme il faut, il a tout organisé comme il se doit."

Sans rien affirmer, l'homme d'affaires voit d'un très bon oeil une reprise de l'équipe Sky. A l'instar des pays du Golfe, les investisseurs chinois s'intéressent de plus en plus au cyclisme comme ils l'ont fait pour d'autres sports : "Sky est une société dont le chiffre d’affaires s'élève à 12,5 milliards de dollars. 30 millions de dollars par an sont donc un changement de poche. Donc, pour en trouver 30 millions supplémentaires, il faudrait que l’on reconstitue quelque chose comme Amazon. Pourquoi Amazon ferait-il de la publicité sur un marché qu’elle contrôle déjà ? C’est pourquoi la Chine est une excellente opportunité, car ces gars-là veulent pénétrer sur ces marchés. Amazon n’a jamais pénétré sur le marché chinois et ma plate-forme leur donne cette opportunité de casser ces barrières."

Entre prudence et ambition, Tim Kay veut prendre le temps pour établir son futur empire : "Ces offres ne se font du jour au lendemain. Les gens ne font pas que signer ces chèques. Je veux avoir une équipe autofinancée d'ici 2029, et mes chiffres me permettent de le faire avec un budget de 40 millions d'euros. Je recherche un financement proche de Sky, 320 à 400 millions d'euros sur 10 ans, mais la seule façon pour moi de parler de cet argent est de pouvoir limiter leurs risques. Ce sera un retour sur investissement que j'ai produit, donc si le cyclisme tournait mal, je pourrais toujours leur rendre leur argent."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Qui remportera le 74e Tour d'Espagne ?















Partenaires