Vuelta
Vuelta - Contador : 'Résoudre le cas Froome au plus vite' Photo: @lavuelta

Vuelta - Contador : "Résoudre le cas Froome au plus vite"

Le parcours de la Vuelta 2018 a été dévoilé ce samedi en la présence de plusieurs personnalités dont le jeune retraité Alberto Contador. En compagnie d'Alejandro Valverde et d'autres pontes du cyclisme espagnol (Rodriguez, Landa)  le triple vainqueur de l'épreuve a livré ses premières impressions sur le parcours après la diffusion d'une vidéo sur l'édition 2017 qui l'a rendu particulièrement nostalgique. Mais c'est surtout sur le cas Froome que l'Espagnol s'est exprimé, lui qui jusque là avait préféré rester silencieux.

Alberto Contador : "J'ai fait tout avec mon coeur"

"Un tour attrayant pour les attaques"

La nature très montagnarde de la Vuelta ne perd pas ses traditions avec pas moins de 8 arrivées au sommet dont la dernière étape en Andorre se promet d'être plus qu'explosive avec ses six difficultés sur 106 kilomètres ! Cela n'échappe pas à l'oreille d'El Pistolero qui juge le parcours aussi habituel qu'attrayant : "Comme d'habitude le Tour d'Espagne sera propice aux attaques et ce dès les premiers jours de course" (arrivée pour puncheurs lors de la 1ère étape le lendemain du prologue). 

"Résoudre l'affaire Froome le plus vite possible"

Si la plupart des membres du peloton ont déjà pris position ou tout du moins se sont exprimés sur le cas Froome, ce n'était pas le cas du coureur de Pinto qui a enfin réagi à ce sujet tout en restant globalement évasif : "Les autorités doivent prendre une décision rapide car ce cas ne peut être retardé longtemps". En effet compte tenu du calendrier et des aspirations du coureur britannique cette année, l'instabilité grandira autour des organisateurs du Giro et du Tour de France si l'affaire n'avance pas rapidement comme cela avait été le cas... pour l'affaire du clenbutérol de Contador en 2010 qui avait traîné pendant pratiquement deux ans. Espérons en tous les cas que l'UCI a retenu les leçons et sache désormais comment agir face à une situation de ce genre. Toujours est-il qu'Alberto Contador n'a pas donné d'opinion personnelle sur une sanction ou non. Recul par rapport à l'affaire Froome en elle-même ou prudence au vu de son propre passif suite à cette sinistre affaire du clenbutérol ? 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON