UCI
UCI - Gianni Bugno, contre la réduction du nombre de coureurs Photo : Bettini

UCI - Gianni Bugno, contre la réduction du nombre de coureurs

Le président de l'Association Internationale des Coureurs a violemment fustigé la décision de l'UCI de réduire à 8 coureurs la composition des équipes pour les Grands Tours. Plus que la décision ce sont les raisons évoquées par l'instance internationale qui interloquent le double champion du monde 1991 et 1992 dans une interview accordée à Cycling News.

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'actu TV


"Utiliser la sécurité pour réduire la taille des équipes est une foutaise"

L'Italien a contredit l'hypothèse soutenue par l'UCI et toutes les parties favorables à la réduction du nombre de coureurs selon laquelle cette dernière réduirait les risques de chutes et d'accidents de manière générale:  Ce n'est pas en enlevant 20 coureurs que vous réglerez un problème qui est bien plus complexe que cela. Il a utilisé l'exemple des freins à disque notamment qui "anime les débats depuis plus d'un an et demi" alors que la question du nombre de coureurs dit-il "a été résolu en l'affaire de quelques mois". Il s'est également offusqué du paradoxe inhérent au fait que "sur les champoinnats du Monde UCI le peloton lui ne bougera pas et restera à 200". En l'occurence le débat sur la réduction du nombre de coureurs a émergé il y a plus d'un an notamment fin 2016 où de nombreuses associations s'étaient déjà prononcé en faveur de cette réduction sans l'aval de l'UCI.

 

"L"ACP était contre la réduction du nombre de coureurs"

Gianni Bugno ne s'attaque pas qu'à l'UCI mais également aux autres instances (équipes, organisateurs notamment) qui ont voté en juin pour la réduction quand l'ACP était contre "à moins que les coureurs ne puissent participer à d'autres courses hors World Tour". Selon lui les équipes World Tour on voté oui afin d'économiser de l'argent tout comme les organisateurs qui "devront fournir moins d'hôtels et de dépenses aux équipes". Il a également déclaré que les courses hors World Tour devraient être impactées car ces équipes "ne sont pas interessés à y envoyer beaucoup de coureurs". Sur ce point on peut souligner néanmoins que certaines équipes World Tour font des efforts pour soutenir leurs courses nationales comme la Sky qui participe au Tour d'Angleterre ou aux équipes World Tour françaises qui participent à la Coupe de France.


"La réduction des équipes fera perdre des emplois"

Sur le plan de l'emploi Gianni Bugno a ajouté que la réduction du peloton" entraînera moins d'emplois pour les mécaniciens et l'ensemble du staff des équipes". Le peloton World Tour selon Cycling News  devrait être réduit car toutes les équipes ont réduit leur effectif pour 2018. De 530 coureurs la baisse engendrée pourrait être de 10%.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON


Brèves

Transferts


Sondage

Cédric Vasseur sera-t-il un bon manager général pour la Team Cofidis ?








Partenaires