UCI
UCI - David Lappartient... veut un plafond budgétaire Photo : @Cyclismactu.net / @Cyclismactu

UCI - David Lappartient... veut un plafond budgétaire

Après les oreillettes, les corticoïdes et la fraude technologique, le nouveau président de l'UCI David Lappartient veut désormais s'attaquer à la question budgétaire. Dans un entretien avec l'AFP, le patron du cyclisme mondial s'est dit favorable à l'instauration d'un plafond budgétaire pour les équipes, plutôt que de mettre en place un "salary cap" (plafond salarial). "On doit pouvoir payer un athlète au prix que l'on veut. Mais, si on paye très cher un coureur, on a un peu moins d'argent et ça rééquilibre les forces", a-t-il déclaré. "L'objectif est d'avoir des courses attractives et non qu'une équipe ait les meilleurs coureurs du monde et bloque la course", a-t-il ajouté. S'il n'a pas cité l'équipe Sky, qui depuis quelques années cadenasse le Tour de France en ayant des coureurs parmi les meilleurs du monde, il a fait référence à l'équipe de Bernard Hinault et Greg LeMond dans les années 80 : "Cela a pu se produire dans le temps. On se souvient du Tour de France 1986 et de l'équipe La Vie Claire." Lappartient a tout de même conscience que mettre un telle mesure en place ne sera pas si simple : "On est dans des discussions préliminaires et je dois aussi discuter avec les représentants des équipes. C'est quelque chose qui doit être partagé, accepté", a-t-il conclu.

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

Quel est le coureur de l'année 2017













Partenaires