UCI
UCI - Le projet de David Lappartient pour l'UCI et le cyclisme Photo : @UCI_cycling

UCI - Le projet de David Lappartient pour l'UCI et le cyclisme

Ce jeudi, David Lappartient est devenu le nouveau président de l'Union Cycliste Internationale. Le Français a été élu avec une écrasante majorité (37 voix contre 8) face au président sortant Brian Cookson, qui n'aura donc effectué qu'un seul mandat à la tête de l'instance dirigeante. Juste après l'élection, Lappartient s'est exprimé devant l'assemblée présente à Bergen : "Chers délégués, mesdames et messieurs, représentants des fédérations nationales, je suis profondément honoré de m'adresser à vous pour mon premier discours présidentiel. Vous venez juste de m'élire Président de l'UCI. Je suis très reconnaissant de votre soutien et je veux vous remercier du plus profond de mon coeur", a-t-il déclaré. "C'est une grande responsabilité, et je vais m'efforcer durant les quatre prochaines années de ma présidence d'être digne d'une telle confiance et de faire respecter mes engagements. Je suis très heureux que mes électeurs soient de tous les continents. Le projet que j'ai pour l'UCI et que j'ai partagé avec vous semble apporter de l'espoir pour le futur du cyclisme international."

Suivez les championnats du monde de Bergen sur Cyclism'Actu

Lappartient a également eu un mot pour son prédécesseur Brian Cookson, qui quitte donc la présidence de l'UCI au bout d'un mandat seulement : "Je veux saluer mon adversaire Brian Cookson. J'imagine sa déception parce que je sais l'intérêt qu'il porte pour notre sport. Bien entendu il sera toujours le bienvenu aux événements de l'UCI", a-t-il ajouté. Enfin, il s'est également adressé aux employés et collaborateurs de l'instance et a tenu à les rassurer : "Le changement génère de la peur. C'est normal. Je veux confirmer aux employés de l'UCI que je connais leur valeur et leur professionnalisme, nous avons besoin de votre expertise et de votre engagement à mes côtés pour réussir ces quatre prochaines années. Dès mardi, je serai au quartier général de l'UCI à Aigle pour tous vous rencontrer et commencer à travailler sur pourquoi j'ai été élu."

Âgé de 44 ans, Lappartient est le troisième Français à occuper ce poste après Léon Breton (de 1922 à 1936) et Achille Joinard (de 1947 à 1957). Avant de devenir président de l'UCI, il avait été président de la Fédération Française de Cyclisme de 2009 à 2017, avant de démissionner de son poste pour se présenter à la présidence de l'UCI. Il est également président de l'UECl'Union Européenne de Cyclisme, depuis 2013 et a été élu pour un second mandat en mars dernier. Vice-président de l'UCI sous l'ère Cookson, il avait décidé en juin de se porter candidat à la présidence de l'UCI contre ce dernier. Avec un programme visant à moderniser l'UCI et à apporter un "véritable leadership" à l'institution, il avait reçu de nombreux soutiens comme ceux de Michel Callot et Marc Madiot. Désormais à la tête de la plus grande institution du cyclisme mondial, Lappartient a 4 ans pour mettre en place les réformes nécessaires pour "faire du cyclisme le sport du 21e siècle" tel qu'il le souhaite.

A LIRE AUSSI :

Route - David Lappartient nouveau président de l'UCI ICI

UCI - Marc Madiot : "David Lappartient a mon soutien" ICI

FFC/UCI - Le soutien de Pruhomme à Lappartient pour l'UCI ICI

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

Que pensez-vous du contrôle anormal de Chris Froome ?












Partenaires