Trofeo Laigueglia
Trofeo Laigueglia - Jose Serpa grille Patrik Sinkewitz Photo : Sirotti

Trofeo Laigueglia - Jose Serpa grille Patrik Sinkewitz

 

Ce vendredi se tenait en Italie le Trofeo Laigueglia, une course classée 1.1 dans le calendrier UCI Europe Tour. Pour ce qui était du parcours, les coureurs devaient boucler 180 kilomètres et grimper le Passo Balestrino, la Cima Paravenna, le Testico et une nouvelle fois la Cima Paravenna. Un parcours donc parfaitement taillé pour les puncheurs. Un successeur était attendu à Filippo Pozzato, coureur le plus titré de cette course italienne.

 

Quatre coureurs en tête et un regroupement hâtif

Le début de course met du temps à se décanter, et ce n'est qu'après 30 bornes qu'un groupe de quatre parvient à prendre les devants. On y retrouve Christophe Laborie (Bretagne-Séché Environnement), Robinson Chalapud (Colombia), Simone Petilli (Aera Zero Pro Team) ainsi que Jim Songezo (MTN-Qhubeka). Après 50 kilomètres de course, leur avance est de 3'30". Cet écart grimpe même à 6 minutes lors des kilomètres qui suivent, mais redescend d'ores et déjà à deux minutes à la mi-course. A 60 bornes de la ligne, le quatuor ne compte plus qu'une grosse minute d'avance sur le peloton, qui se fait pressant. 

Ainsi, et presque logiquement au vu du rythme effrené du peloton, le regroupement est opéré à 48 bornes de l'arrivée. Un temps de latence est observé suite à cette jonction, puis Jose Serpa (Lampre-Merida), Matteo Rabottini (Neri Sottoli) et Patrick Sinkewitz (Meridiana) partent à l'attaque dans le Testico. Rabottini émet des difficultés à suivre ses deux compagnons, et ceux-ci s'envolent et creusent un écart de 35" secondes sur un groupe d'une dizaine de poursuivants à 30 bornes de l'arrivée. Le peloton est lui à près d'une minute. Serpa et Sinkewitz font forte impression. 

 

Sinkewitz avec Serpa dans sa roue, qui s'impose

Derrière, le groupe de poursuite s'étoffe à 25 unités, mais continue de perdre du temps : 1'05" de retard à 25 kms de l'arrivée. Colombia tente de faire le forcing derrière le duo, mais l'écart ne baisse pas énormément. Ainsi, à 10 kms du terme de la course, l'avantage de Serpa et Sinkewitz est toujours d'une bonne cinquantaine de secondes, et il est de 30" à 4 bornes du but. Sinkewitz fait la grosse majorité du boulot, et parvient quasiment à lui-seul de maintenir le groupe de poursuite à distance. 

Sous la flamme rouge, les deux hommes sont donc bien roue dans roue, et sur le point de se disputer la gagne. C'est ce qui se produit, et c'est finalement Serpa qui vient sauter l'Allemand sur la ligne après n'avoir quasiment donné aucun coup de pédale, avançant la présence de son leader en poursuite comme justification. Andrea Pasqualon règle le groupe pour la troisième place sur le podium. 

Classement général

1COLSERPA PEREZ Jose RodolfoUAE Team Emirates
2ALLSINKEWITZ PatrickMeridiana Kamen Teamm.t.
3ITAPASQUALON AndreaArea Zero Pro Team+ 12"
4ITACOLBRELLI Sonny Bardiani - CSF Pro Teamt.m.t
5ITAULISSI DiegoUAE Team Emirates
6ITAVILLELLA Davide
7ITAMONTAGUTI MatteoAG2R La Mondiale
8ITAMARCATO MarcoCannondale Pro Cycling
9ITARABOTTINI MatteoWilier Triestina-Selle Italia
10ITAPELLIZOTTI FrancoAndroni - Sidermec - Bottecchia
11ITAFINETTO MauroWilier Triestina-Selle Italia
12COLRUBIANO CHAVEZ Miguel AngelTeam Colombia
13FRADELAPLACE AnthonyFortuneo - Samsic
14RUSPOMOSHNIKOV SergeyGazprom-RusVelo
15FRABONNAFOND GuillaumeAG2R La Mondiale
16ITATABORRE FabioWilier Triestina-Selle Italia
17ITAGAFFURINI NicolaAmateurs
18FRADOMONT AxelAG2R La Mondiale
19ITAWACKERMANN LucaUAE Team Emirates
20ITACIAVATTA PaoloAcqua & Sapone
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT