Tour Méd'
Tour Méd' - John Degenkolb conclut le travail de Giant Photo : Sirotti

Tour Méd' - John Degenkolb conclut le travail de Giant

 

Ce jeudi a débuté la 41ème édition du Tour Méditerranéen. Au programme du jour, une étape longue : 223,5 kilomètres, entre Argelès-sur-Mer et Montagnac. Le vent a été l'un des principaux acteurs de ce premier acte et Giant Shimano s'en est bien servi en faisant exploser le peloton et en aidant leur leader, John Degenkolb, a gagné cette première étape au sprint. Retour sur cette première journée sur le Tour Méd'.

 

Quatre, puis cinq échappés

C’est sous un grand ciel bleu que les 163 coureurs se sont élancés. Rapidement, un groupe de quatre coureurs se détachent du peloton. On retrouve à l’avant Juan Pablo Valencia (Colombia), Vegard Stake Laengen (Bretagne-Séché Environnement), Pierre Gouault (BigMat-Auber 93) et Fernando Grijalba (Caja Rural-Seguros RGA). Julien Bérard, de la formation Ag2r La Mondiale, est parti en contre. Il arrive à les rejoindre assez rapidement, derrière, le peloton laisse partir. A 200 bornes de l’arrivée, l’avance est de 7 minutes et 30 secondes.

Dans le peloton, c’est l’équipe Giant Shimano qui impose le tempo. Pendant ce temps là, Warren Barguil (Giant Shimano), élu meilleur français et meilleur espoir 2013 des Cyclism’Awards, crève tout comme Anthony Roux (FDJ.fr) quelques hectomètres plus loin et Davide Rebellin (CCC Polsat Polkowice) lors de l’entrée du peloton dans le département de l’Aude.

 

Le vent s'invite...

Après avoir passé la mi-course, les coureurs ressentent un fort vent venant du côté. Situation parfaite pour une bordure. Au même moment, deux coureurs s’accrochent dans le peloton. Yoann Bagot (Cofidis, solutions crédits) est l’une des victimes et chute. A l'avant, Giant Shimano embraye et fait exploser le peloton en plusieurs parties. On dénombre 4 pelotons. Dans le premier, où il n’y a « que » 35 coureurs, IAM Cycling prend les choses en main.

En peu de temps, les échappés perdent près de 5 minutes. A 35 kilomètres de l’arrivée, les 5 hommes de tête possèdent une avance de 2 minutes et 35 secondes. Ils seront finalement repris à plus de 20 kilomètres de l'arrivée. C'est alors que certains coureurs tentent de sortir dans les derniers kilomètres. Le Belge Christophe Prémont (Wallonie-Bruxelles) arrive à s'extirper et possède une trentaine de secondes d'avance à 10 kilomètres de l'arrivée.

 

John Degenkolb, le "revenant"

Alors que Giant Shimano a roulé toute la journée, leur leader John Degenkolb (Giant Shimano) a eu un ennui mécanique et voit là toutes ses chances de victoire s'envoler... C'est donc la BMC qui décide de rouler à 10 kilomètres de l'arrivée en compagnie d'IAM Cycling. Mais Prémont résiste bien. Mais après 220 kilomètres, la fatigue se fait ressentir et finalement il est avalé dans le dernier kilomètre. On se dirige vers un sprint en petit comité et c'est finalement John Degenkolb, revenu de nul part, qui s'impose. Il devance sur la ligne l'éternel Danilo Napolitano (Wanty Groupe Goubert) et Sonny Colbrelli (Bardiani CSF Valvole).

 

Source : DirectVélo

Classement de l'étape 1

1ALLDEGENKOLB JohnTeam Sunweb
2ITANAPOLITANO DaniloWanty-Groupe Gobertm.t.
3ITACOLBRELLI Sonny Bardiani - CSF Pro Teamm.t.
4ITABELLETTI ManuelAndroni - Sidermec - Bottecchiam.t.
5FRAGIRAUD BenjaminDelko-Marseille Provence-KTMm.t.
6FRAGAUTIER CyrilTeam Direct Energiem.t.
7ITASELVAGGI MircoWanty-Groupe Gobertm.t.
8ESPSANCHEZ GIL Luis LeonCaja Rural-Seguros RGAm.t.
9BELPLANCKAERT BaptisteRoubaix Lille Metropolem.t.
10FRADELAPLACE AnthonyFortuneo - Samsicm.t.
11FRACHAVANEL SylvainIAM Cyclingm.t.
12SUELUDVIGSSON TobiasTeam Sunwebm.t.
13FRABARBIER RudyRoubaix Lille Metropolem.t.
14NORHUSHOVD ThorBMC Racing Teamm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Renaud BREBAN