Tour des Flandres
Tour des Flandres - Phinney pour son baptême du feu Photo : Sirotti

Tour des Flandres - Phinney pour son baptême du feu

 

Pour la toute première fois de sa carrière, Taylor Phinney participe au Tour des Flandres ce dimanche. Spécialiste du chrono et double vainqueur de Paris-Roubaix chez les jeunes, l'Américain n'avait encore jamais eu l'opportunité de se présenter au départ du Ronde. Une grande première, dont il se réjouit au micro de Cyclingnews : "J'ai toujours eu des problèmes avant le jour J, donc je n'ai jamais été capable d'y participer avant aujourd'hui." Absent sur Milan-San Remo et le Grand Prix E3 Harelbeke car malade, le coureur de la BMC a fait son retour sur Gand-Wevelgem, et se sent apte à en découdre. 

"Il a fallu quelques jours de plus que ce que je pensais. J'avais prévu d'être là à l'E3, mais je me suis senti fatigué durant la semaine et l'équipe a été indulgente avec moi, et m'a laissé récupérer afin de revenir pour Gand-Wevelgem. J'ai souffert un peu plus que ce à quoi je m'attendais, mais c'était à prévoir après avoir passé une semaine un peu K.O." Ce dimanche, et à l'instar de Thor Hushovd, Phinney sera là pour soutenir Greg van Avermaet, le leader de la formation BMC. Mais il n'exclut pas de revenir sur le Ronde dans quelques années en tant que prétendant à la victoire. 

"Je suis conscient que, physiquement, je suis plus apte pour une course comme Pari-Roubaix en ce moment, mais je pense que le Tour des Flandres peut devenir ma spécialité au fil des années, en devenant plus maigre et en prenant de la caisse." Le coureur étasunien s'est également penché sur le cas de Peter Sagan, de la génération '90, tout comme lui. Mais qui part lui en tant que favori aujourd'hui : "J'espère juste qu'il est fatigué de gagner" a-t-il souri. "J'essaie de ne pas me comparer à Peter Sagan, parce que c'est une comparaison irréaliste. Il est unique en son genre." Son modèle à Phinney, c'est Fabian Cancellara, qui n'avait pas remporté de Classique majeure avant ses 26 ans. L'Américain a encore un peu de temps. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT