Tour des Flandres
Tour des Flandres - Chavanel : 'Un favori, Cancellara' Photo : Sirotti

Tour des Flandres - Chavanel : "Un favori, Cancellara"

 

Sylvain Chavanel sera une nouvelle fois très attendu, ce dimanche, par le public français. Devenu l'un des fers de lance du cyclisme hexagonal sur les Classiques du Nord, le coureur de IAM Cycling cristallise de nombreuses espérances, en particulier depuis sa seconde place en 2011. Désormais délesté du poids de son ancienne équipe, Omega Pharma-Quick Step, "Chava" peut désormais jouer pour sa pomme. Qui plus est, en l'absence d'Heinrich Haussler, l'ancien sociétaire de la Cofidis sera le leader unique de la formation hélvète ce dimanche. Mais il le sait, il lui faudra anticiper s'il veut jouer avec les gros.

"Pour moi, il n’y a qu’un favori, c’est Cancellara" dit-il au Dauphiné. "Tom Boonen n’est pas plus fort que les années précédentes. Quant à Peter Sagan, Cancellara le fera sauter de sa roue. Si ce n’est pas un de ces trois-là qui s’impose, je vois bien Devolder faire un truc. Au Ronde, il vaut toujours mieux avoir un coup d’avance. Dans les monts les plus durs, les favoris vont sortir : il sera préférable d’avoir pris un peu d’avance." Cinquième d'A Travers les Flandres la semaine passée, Chavanel est toutefois passé à côté de son Grand Prix E3 dans la foulée (29e). 

Mais d'après l'interessé, la forme est là. Sa connaissance du terrain également : "Dès la deuxième ascension du Quaremont, on n’arrête plus d’enchaîner les monts sans plage de récupération, et ce jusqu’à la dernière ascension du Paterberg à 13 kilomètres de l’arrivée à Audenarde. Cela pourrait faire exploser la course même si, lorsqu’un tracé change, on assiste souvent à une course d’attente. Je ne sais pas si c’est l’âge, mais j’ai de plus en plus de mal à frotter. Il y en a qui prennent tous les risques, qui n’ont pas de limite. Moi si..."


Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT