Tour des Alpes
Tour des Alpes - Thibaut Pinot : 'J'ai vraiment bataillé dur' Photo : @Cyclismactu / CyclismActu.net

Tour des Alpes - Thibaut Pinot : "J'ai vraiment bataillé dur"

Grimpeur de nature, Thibaut Pinot s'est révélé être un très bon rouleur ces derniers mois, au point de devenir champion de France du contre-la-montre l'an passé. Mais loin de s'arrêter là, le Franc-Comtois est également en train de faire la démonstration de ses qualités de sprinteur ! Second la veille derrière Matteo Montaguti, le leader de la FDJ a remporté la dernière étape du Tour des Alpes ce vendredi en réglant un groupe d'une dizaine d'hommes à Trento. Insuffisant néanmoins pour renverser Geraint Thomas, mais comme lors du Tour d'Andalousie et Tirreno-Adriatico, il monte tout de même sur le podium de l'épreuve. "Je voulais vraiment remporter une étapes sur ce Tour des Alpes, j'ai bataillé dur pour l'obtenir et finalement ça a payé. Bien sûr, c'est dommage de perdre pour quelques secondes mais je ne peux n'en vouloir qu'à moi-même. Thomas était trop fort lors de l'étape 3 et j'ai commis une erreur en ne le suivant pas après son attaque. C'était impossible de le lâcher aujourd'hui. Mon premier Tour des Alpes aura été une expérience incroyable. Je ne connaissais pas cette région mais elle est magnifique. C'était le choix parfait pour préparer le Giro", a-t-il confié après l'arrivée.

Le teaser du 100e Giro d'Italia, du 5 au 28 mai 2017

Impressionnant de régularité durant ces cinq jours de course, à l'image de son début de saison, le Français fait le plein de confiance en vue du premier sommet de sa saison, le 100e Giro d'Italia. Et bien qu'il n'ait encore jamais participé à la Corsa Rosa, il a pour lui de très bonnes performances sur le sol italien, lui qui a terminé dans le top 5 de Tirreno-Adriatico lors des trois dernières années. "Je n'ai pas encore revu attentivement le parcours du Giro mais bien entendu, j'apprécie les arrivées en montée. L'Etna pourrait me convenir, tout comme la dernière semaine. Je pense que Thomas devrait être l'un des favoris, il est fort en contre-la-montre et il a prouvé ses qualités en montagne. Je suis solide en chrono mais pas autant que lui. J'espère que je pourrai éviter les jours sans et jouer ma carte de la meilleure façon". Décevant en Grand Tour depuis sa 3e place sur le Tour de France 2014, Pinot semble en mesure de se rattraper lors de l'épreuve phare du mois de mai. Dans son viseur, le podium, ce qu'aucun Français mis à part John Gadret (2011) n'a réussi à réaliser lors des 25 dernières années.

Classement général

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Selon vous, Bryan Coquard et Vital Concept disputeront-ils le Tour de France 2018 ?







Partenaires