Tour de Turquie
Tour de Turquie - Viviani stoppe l'hégémonie de Cav'

Tour de Turquie - Viviani stoppe l'hégémonie de Cav'

 

A la veille de la seconde étape de montagne de ce Tour de Turquie, une nouvelle étape de transition se dressait devant les coureurs ce jeudi. Au programme, pas moins de 184 kilomètres entre deux stations balnéaires du pays : Marmaris et Turgutreis. Quelques difficultés étaient répertoriées, mais situées en début d'étape, elles ne présentaient aucun danger pour les sprinteurs, qui devaient à nouveau se jouer la gagne. Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step), déjà lauréat à trois reprises, visait la passe de quatre. 

 

Un groupe de neuf prend les devants

Les coureurs prennent le départ à 11h20 heure locale, et entament dans la foulée la première ascension du jour. Du coup, les audacieux du jour en profitent pour s'échapper. Il s'agit de Matthias Krizek (Cannondale), Nicola Boem (Bardiani-CSF), Fabricio Ferrari (Caja Rural), Lachlan Norris (Drapac), Dennis Van Niekerk (MTN-Qhubeka), Marc De Maar (UnitedHealthCare), Nico Sijmens (Wanty-Groupe Gobert), Mattia Pozzo et Mirko Tedeschi (Neri-Sottoli). Après quinze bornes, les neuf fuyards compte deux minutes, et grimpe à quatre minute après cinquante kilomètres. Derrière, la Cofidis imprime un tempo tranquille, aidée des formations Katusha et Omega Pharma-Quick Step. A la mi-course, l'écart commence à doucement s'abaisser. 

A 80 bornes du but, seules trois minutes séparent les deux groupes. Doucement mais sûrement, le pack refait son retard. A l'entrée dans les 40 derniers kms, l'échappée ne compte plus que deux minutes d'avance, malgré une bonne entente entre tous ses membres. De son côté, le peloton maintient une belle allure et se rapproche à une petite minute à 28 kms du but. Sentant la menace s'approcher, Nicola Boem décide de relancer et attaque. Tedeschi et De Maar font les frais de l'accélération, tandis que les sept rescapés reprennent quelques secondes au peloton. 

 

De multiples attaques dans le final 

Les hommes de tête commencent alors réellement à s'employer. A 18 kms du but, ils n'ont toutefois que 45 secondes d'avance sur le peloton. Mattia Pozzo passe quant à lui en tête du Turkish Beauty Sprint du jour, et conforte son maillot blanc. La bataille est lancée entre les fuyards et les équipes de sprinteurs. La résistance se fait plus insistante du côté des échappés qui jettent leurs dernières forces dans la bataille. Malgré le gros boulot de la formation Omega Pharma-Quick Step, les sept coureurs comptent toujours 35" à 12 kms de la ligne. Puis, Krizek tente de partir en solo. Sa tentative ne dure pas et il se fait reprendre par ses compagnons de fuite. 

Les coureurs sont dans une partie montante, qui s'avère fatale à l'échappée reprise à 8 bornes du but. Et ça contre dans la foulée, Youcef Reguigui (MTN-Qhubeka) et Luis Mas (Caja Rural) sortent, mais Omega roule et referme le trou. Dans la foulée, Miarç Kal (Torku) et Marco Canola (Bardiani-CSF) sortent à leur tour, suivi de Merhawi Kudus (MTN-Qhubeka), cinquième du général ! Un écart d'une dizaine de secondes se crée et Cofidis roule à l'issue de la descente, avant que les équipes de sprinteurs ne prennent le relais et revoient les trois fuyards à 5 bornes du but. 

 

Elia Viviani se paye Mark Cavendish 

Si Andre Greipel a lâché, Cavendish est lui toujours là. Mais OPQS laisse faire dans un premier temps puisque c'est la formation Caja Rural qui emmène le peloton à 3 kms de la ligne. Une petite côte se dresse sur le chemin des coureurs à deux bornes du but, mais Omega reste aux avant-postes et prend les commandes juste avant la flamme rouge. Mais le train de Cav' ne semble pas aussi fringant que la veille, et Renshaw dépose son coéquipier à un peu moins de 300 mètres du but. Le Britannique est contraint de lancer de loin, bien suivi par Elia Viviani (Cannondale) qui parvient à le distancer dans les 50 derniers mètres. L'Italien met fin à la suprématie du coureur d'OPQS et s'adjuge sa deuxième victoire de la saison. Cavendish prend la deuxième place, Kristian Sbaragli (MTN-Qhubeka), la troisième. Rein Taaramae conserve son maillot turquoise. 

Classement de l'étape 5

1ITAVIVIANI EliaCannondale Pro Cycling
2GBRCAVENDISH MarkQuick-Step Floorst.m.t
3ITASBARAGLI KristianDimension Data
4ITAFEDI AndreaWilier Triestina-Selle Italia
5ITANAPOLITANO DaniloWanty-Groupe Gobert
6BREANDRIATO Rafael de MattosWilier Triestina-Selle Italia
7NEDMARKUS BarryTeam LottoNL - Jumbo
8ITABONIFAZIO NiccoloUAE Team Emirates
9BELVAN STAEYEN MichaelSport Vlaanderen - Baloise
10AUSPHELAN AdamDrapac Professional Cycling

Classement général provisoire après l'étape 5

1ESTTAARAMAE ReinCofidis, Solutions Credits
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT