Tour de Turquie
Tour de Turquie - Rein Taaramae, le retour gagnant Photo : Sirotti

Tour de Turquie - Rein Taaramae, le retour gagnant

 

Ce mardi 29 avril avait lieu la 3ème étape du Tour de Turquie. Après deux étapes en plaine, remportées par Mark Cavendish, où les sprinteurs se sont partagés les premières parts du gâteau, s'était au tour des grimpeurs d'entrée en action sur cette étape longue de 184,7 kilomètres entre Finike et la célèbre ascension d'Elmali. Trois montées étaient au programme : une au km 44, une autre au km 104 et la montée finale vers Elmali (12 kilomètres à 6 % de moyenne). Cette étape était donc le premier grand rendez-vous pour les favoris de ce 50ème Tour de Turquie.

 

Des coureurs s'échappent tardivement

Après 30 kilomètres de course, le peloton est toujours groupé ! Au sommet de la première montée du jour, il n'y a plus que 70 coureurs dans le premier peloton, qui roule toujours ensemble. Mark Cavendish (Omega Pharma-Quick Step), leader au classement général, n'est pas dans ce premier peloton. Quelques instants après, 5 coureurs passent à l'offensive : Aramendia (Caja Rural-Seguros RGA), Vanspeybrouck (Topsport Vlaanderen-Baloise), Sijmens (Wanty-Groupe Gobert), Debesay (MTN-Qhubeka) et Le Mevel (Cofidis). Au km 94, l'écart entre le peloton et le groupe de tête est de 5'50''. Davide Frattini (Unitedhealthcare) sort ensuite du peloton et revient sur les 5 hommes de tête en quelques kilomètres.

Dans le peloton, alors emmené par l'équipe Torku, on assiste à une chute au km 65. Le Britannique Simon Yates (Orica), qui avait de bonnes chances de s'imposer aujourd'hui, est pris dans celle-ci et abandonne la course... À 88 kilomètres de l'arrivée, Aramendia est distancé par ses compagnons d'échappée. Debesay est lui aussi distancé quelques kilomètres plus tard. À ce moment-là, il n'y a donc plus que 4 coureurs à l'avant de la course. Sous l'impulsion des équipes MTN, Lotto-Belisol et Cannondale, l'écart chute petit à petit (2'19'' à 77 kilomètres de l'arrivée puis 1'24'' 12 kilomètres plus loin), mais remonte ensuite autour des 3' à 50 kilomètres du but.

 

Échappée reprise au pied de la montée d'Elmani

À 40 kilomètres de l'arrivée, le peloton est à 2'17'' de l'échappée. Ce sont les équipes Astana et MTN qui font le tempo. Au sprint d'Elmani, remporté par Sijmens, à 29 kilomètres de la ligne, les fuyards ont 1'08'' d'avance sur le peloton. À 28 kilomètres du but, on assiste à une chute massive dans le peloton... Le Français Yoann Bagot (Cofidis) et l'Italien Davide Rebellin (CCC) sont à terre. Ils repartent et réintègrent le peloton assez rapidement. À 19 kilomètres du but, l'échappée compte 1'13'' d'avance sur le peloton, toujours mené par l'équipe Astana. L'échappée est reprise au pied de la montée d'Almani, à 13 kilomètres de la ligne.

Dès le pied, Jarl Salomein (Topsport Vlaanderen) attaque, mais il est rapidement repris par le peloton, qui perd unité par unité. Canola (Bardini) passe à son tour à l'offensive à 11 bornes du but. C'est l'équipe Cannondale qui mène le peloton, pour son leader Davide Formolo. L'Italien est repris deux kilomètres après s'être échappé. Le peloton roule à vive allure sous l'impulsion de la Cannondale, et de ce fait il n'y a plus que 30 coureurs dans le paquet. Linus Gerdeman (MTN) prend ensuite le relais en tête de peloton et continue de faire le ménage.

 

Taaramae place la première banderille, et s'impose devant Adam Yates !

Il n'y a plus que 20 coureurs dans le premier groupe à 7 kilomètres du but. Taaramae, Rebellin, Adam Yates et Kudus ont l'air d'être les plus en jambes dans les premières places du peloton. C'est un coureur Caja Rural qui prend les reines du peloton à 4 kilomètres du but. Dyachenko (Astana) attaque le premier à 2,5 kilomètres du sommet. Ça revient, et Rein Taaramae (Cofidis) contre attaque directement ! L'Estonien fait le trou, mais est repris par le Britannique Adam Yates (Orica) à moins de 2 kilomètres du but. Le duo compte 15'' d'avance sur le deuxième groupe à 1,5 kilomètres de la ligne. Derrière, il y a de nombreuses attaques : Seeldrayers notamment. Les deux coureurs de tête ont 23'' d'avance sur les poursuivants, à la flamme rouge.

Les deux hommes de tête se relayent bien et l'écart ne diminue pas. Ils vont donc se jouer la victoire d'étape. Rein Taaramae attaque à 300 mètres de la ligne ! Adam Yates peine à revenir et cale à 200 mètres de la ligne d'arrivée. L'Estonien compte quelques mètres d'avance sur le Britannique à 100 mètres de la ligne. Le coureur de la Cofidis, Rein Taaramae s'impose avec 6'' d'avance sur son compagnon de tête : Adam Yates, néo-pro. Le Français Romain Hardy (Cofidis) prend la 3ème place du jour.

Rein Taaramae fait coup double puisqu'il s'empare du maillot bleu de leader au classement général.

Classement de l'étape 3

1ESTTAARAMAE ReinCofidis, Solutions Credits5h40'21''
2GBRYATES AdamMitchelton-Scott+ 6''
3FRAHARDY RomainCofidis, Solutions Credits+ 38''
4ERIKUDUS GHEBREMEDHIN MerhawiDimension Datam.t.
5ITAREBELLIN DavideCCC Sprandi Polkowicem.t.
6ESPSANCHEZ GIL Luis LeonCaja Rural-Seguros RGAm.t.
7AUSHANSEN AdamLotto Soudal+ 43''
8CRODURASEK KristijanUAE Team Emirates+ 44''
9ESPCOBO ACEBO Juan JoseTorku Şekersporm.t.
10ITABARBIN EnricoBardiani - CSF Pro Teamm.t.

Classement général provisoire après l'étape 3

1ESTTAARAMAE ReinCofidis, Solutions Credits
2GBRYATES AdamMitchelton-Scott+ 6''
3FRAHARDY RomainCofidis, Solutions Credits+ 38''
4ESPSANCHEZ GIL Luis LeonCaja Rural-Seguros RGAm.t.
5ERIKUDUS GHEBREMEDHIN MerhawiDimension Datam.t.
6ITAREBELLIN DavideCCC Sprandi Polkowicem.t.
7AUSHANSEN AdamLotto Soudal+ 43''
8ESPCOBO ACEBO Juan JoseTorku Şekerspor+ 44''
9ITAFORMOLO DavideCannondale Pro Cyclingm.t.
10ITABARBIN EnricoBardiani - CSF Pro Teamm.t.
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE