Tour de Turquie
Tour de Turquie - Adam Yates réalise le coup double Photo : Sirotti

Tour de Turquie - Adam Yates réalise le coup double

 

Le Tour de Turquie ne s'achevait pas ce vendredi, mais le vainqueur du classement général devait être connu à l'issue de cette sixième étape entre Bodrum et Selçuk. Car après l'étape d'Elmali mardi remportée par Rein Taaramae (Cofidis), les coureurs devaient de nouveau affronter un finish en montée aujourd'hui. Dans son ensemble, l'étape était moins difficile que la précédente, et l'ascension finale ne faisait "que" cinq kilomètres. Cinq kilomètres à 8% néanmoins, peut-être suffisant pour boulverser le classement général avant les deux dernières étapes destinées aux sprinteurs. 

 

Un groupe d'échappés comprenant Andre Greipel s'envole

Le départ est donné peu après 13 heures et les coureurs s'en vont parcourir les 183 kilomètres qui les séparent de l'arrivée sur les hauteurs des ruines d'Efes. Quelques non-partants sur la ligne de Bodrum, tels que Renshaw, Paolini et Ponzi. Ils sont 140 à quitter la station balnéaire, et après 10 bornes, ils sont six à prendre les devants, dont ... Andre Greipel (Lotto-Belisol). Le gorille allemand est accompagné de Arman Kamyshev (Astana), Matthias Krizek (Cannondale), Javier Aramendia (Caja Rural), Kristian Kurek (CCC Polsat) et Wesley Kreder (Wanty-Groupe Gobert). Adam Phelan (Drapac) sort en contre, mais reste en chasse-patate avant de lever le pied. Et après 50 bornes, Kamyshev est lâché du groupe de tête, où on ne compte donc plus que cinq hommes, avec 5'30" d'avance. A la mi-course, l'écart a peu évolué, et les formations MTN-Qhubeka et Astana se mettent alors à rouler. 

L'avance du groupe de tête se réduit très logiquement. A 60 bornes, il n'est plus que de 3'30", puis d'une minute et 15 secondes à 40 kms de l'arrivée. L'allure du pack s'accélère, si bien que l'échappée est finalement avalée à 29 bornes du but. Greipel et ses compagnons rentrent dans le rang, alors qu'Astana continue d'imprimer un bon tempo. Ce sont quasiment tous les coureurs de la formation kazakhe qui sont à l'ouvrage pour leur leader Alexandr Dyachenko. A 22 bornes de la ligne, les choses s'animent un peu et Marc de Maar, parmi d'autres, passe à l'attaque. Astana baisse les armes et c'est la Cofidis qui reprend les commandes à l'entrée dans les 20 dernières bornes. D'autres offensives interviennent dans les kilomètres qui suivent, mais c'est alors la Caja Rural qui prend les choses en main.

 

Un final mouvementé

A 18 kms du but, le peloton est groupé, a perdu quelques éléments, mais n'est plus sous la menace d'une échappée. Sous la bannière des 10 derniers kms, à savoir à cinq bornes du pied de la bosse finale, Torku se rapproche également de la tête du pack. Les kilomètres précédant la montée finale se font à une allure très vive. Chaque équipe tente de replacer son leader. Et finalement, au pied de l'ascension, c'est Christophe Le Mevel (Cofidis) qui emmène le pack. Un peu trop fort pour Rein Taaramae, qui lui demande de calmer le jeu. La sélection s'opère par l'arrière. A 4 bornes, Le Mevel s'écarte, et Edet prend le relais l'espace de quelques instants.

Mais ça relance fort dans la foulée, notamment par l'intermédiaire des Caja Rural et des Cannondale. A 3 bornes, il ne reste plus qu'une trentaine d'hommes alors que la montée se fait à grande vitesse ! Adam Hansen, posé sur sa selle, tente un démarrage. L'Australien est repris dans la foulée et c'est alors Grégory Habeaux (Wanty-Groupe Gobert) qui imprime le rythme pour son coéquipier Kevin Seeldraeyers. A 2 kms, personne n'a encore fait la différence, mais quelques relances réduisent le groupe à une quinzaine d'hommes. Durasek tente sa chance, sans succès. Mais dans la foulée, c'est Adam Yates qui place une attaque tranchante. 

 

Adam Yates fait la différence, et prend le maillot de leader pour une seconde !

Le Britannique d'Orica-GreenEDGE fait immédiatement le trou, et le leader Rein Taaramae (Cofidis) est en difficulté et ne parvient pas à accrocher la roue de son concurrent direct. Adam Yates ne se pose pas de question et poursuit seul son effort alors que Taaramae emmène tous les autres leaders sur son porte-bagage. Au kilomètre, Yates possède environ 13" sur le groupe du maillot turquoise et le coureur de Cofidis, qui aperçoit le Britannique, tente de s'accrocher et de limiter les dégâts. L'écart se stabilise puis se réduit quelque peu, mais Yates résiste et s'en va remporter son premier succès professionnel. Derrière, Taaramae se fait déborder par Davide Formolo (Cannondale) et Davide Rebellin (CCC Polsat) qui prennent respectivement les deuxième et troisième places au sommet. Taaramae coupe la ligne ... sept secondes après Adam Yates, soit une de trop pour rester leader. L'Estonien cède sa tunique au coureur d'Orica-GreenEDGE, qui fait coupe double grâce à son superbe finish du jour. 

Classement de l'étape 6

1GBRYATES AdamMitchelton-Scott
2ITAFORMOLO DavideCannondale Pro Cycling+ 2"
3ITAREBELLIN DavideCCC Sprandi Polkowicem.t.
4ESTTAARAMAE ReinCofidis, Solutions Credits+ 7"
5CRODURASEK KristijanUAE Team Emiratesm.t.
6ESPCOBO ACEBO Juan JoseTorku Şekersporm.t.
7FRAHARDY RomainCofidis, Solutions Creditsm.t.
8ESPSANCHEZ GIL Luis LeonCaja Rural-Seguros RGA+ 15"
9AUSHANSEN AdamLotto Soudal+ 17"
10ESPMEGIAS LEAL JavierTeam Novo Nordisk+ 26"

Classement général provisoire après l'étape 6

1GBRYATES AdamMitchelton-Scott
2ESTTAARAMAE ReinCofidis, Solutions Credits
3FRAHARDY RomainCofidis, Solutions Credits
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT