Tour de Suisse
Tour de Suisse - T. Martin : 'Le prologue le plus dur' Photo : OPQS / TDW

Tour de Suisse - T. Martin : "Le prologue le plus dur"

 

Tony Martin, couronné sur le Tour de Belgique il y a peu, continue sur sa lancée. Le rouleur allemand de la formation Omega Pharma-Quick Step a remporté le contre-la-montre inaugural du Tour de Suisse samedi avec autorité. Le protégé de Patrick Lefévère a dominé ses concurrents spécialistes, tels que Tom Dumoulin et Fabian Cancellara, ou les coureurs aspirant au classement général à l'instar de Rohan Dennis. Une belle performance compte tenu de la difficile montée située sur le parcours. A l'arrivée, Martin était donc entièrement satisfait :

"Je pense que j'ai adopté une bonne stratégie car je savais que si je me mettais vraiment à 100% dans la partie plate, je n'aurais pas assez d'énergie pour la bosse" a-t-il dit sur le site d'OPQS. "J'ai eu mon temps intermédiaire au premier pointage qui me situait à une seconde de Rohan Dennis. Je savais que j'avais la force nécessaire à ce moment-là, après avoir économisé un peu d'énergie. Donc, je savais que je devais me donner à 100%, mais aussi être prêt pour le descente. Si vous allez vraiment plein gaz jusqu'au sommet, vous ne pouvez pas vous concentrer sur les aspects techniques de la descente."

Visiblement, l'Allemand a parfaitement maitrisé son sujet : "Je suis resté concentré dans la descente, en ne me mettant pas dans le rouge en haut de la montée. J'ai également été en mesure de sprinter dans les virages de la descente. J'avais de très bonnes sensations durant tout le parcours, mais je pense que j'ai fait la différence dans la descente, et mon vélo m'a donné assez de confiance pour y être agressif. C'était le prologue le plus dur et le plus technique de ma carrière. Vous ne pouvez pas sous-estimer ce genre de parcours, même si la distance est plus courte. J'ai maintenant trois victoires sur le Tour de Suisse. C'est une course que j'aime beaucoup, c'est bien organisé et j'essaie de bien faire lors des étapes qui me conviennent. Je vais maintenant me concentrer à essayer de réaliser une nouvelle bonne performance lors de la septième étape. Je ferai de mon mieux pour un bon résultat, et nous verrons ce qui peut arriver dans les montagnes."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT