Tour de Suisse
Tour de Suisse - R. Hollenstein a fait de son mieux

Tour de Suisse - R. Hollenstein a fait de son mieux

 

Cameron Meyer (Orica GreenEDGE) a remporté l’étape-reine du Tour de Suisse au terme d’une longue échappée menée à bien en compagnie de cinq autres coureurs. Le classement général n’a pas subi de grands changements. Tony Martin (Omega Pharma-Quickstep) est toujours vêtu de jaune mais c’est désormais Mathias Frank qui hérite du maillot du meilleur coureur helvétique.

Lors de cette journée marquée par le retour des intempéries Reto Hollenstein faisait bien partie du groupe des échappés où figurait Cameron Meyer, vainqueur de l’étape. Le longiligne Thurgovien de  28 ans était quelque peu déçu après le passage de la ligne de ne pas avoir pu rester avec le héros du jour. « J’étais décidé à passer la journée dans le groupe de tête aujourd'hui. Peu après le départ, j’ai réussi à trouver ma place dans l’échappée. Malheureusement, j'ai tout de suite réalisé que je n'avais pas de très bonnes jambes. Néanmoins, j'ai fait de mon mieux. Je me suis donc concentré sur les points récompensant les passages aux sommets des cols. J'ai réussi à en gagner quelques-uns mais  Björn Thurau était toujours un peu plus rapide que moi. » Dans l’ultime difficulté après le Gothard, la Furka, le Grimsel et le Brünig, Reto Hollenstein n’avait plus les forces suffisantes pour continuer son aventure. « Dans le final, j’étais incapable de suivre le rythme de mes compagnons d’échappée. C’est vraiment dommage car j’avais réussi à trouver la bonne ouverture. Je me suis donc résigné à finir à mon rythme. Mais je n’ai pas perdu espoir de voir la chance me sourire la prochaine fois. »

Kjell Carlström, l'un des directeur sportif en compagnie de Marcello Albasini, était dans l’ensemble satisfait de cette journée relevant aussi la performance de Reto Hollenstein. « L’équipe a rempli son contrat aujourd’hui. Reto Hollenstein était dans le groupe de tête et même s’il n’a pas réussi à suivre les trois coureurs arrivés en tête nous étions durant de longues minutes présents sur les télévisions. Heinrich Haussler a connu des difficultés dans le Brünig mais a réussi à effectuer la jonction à 5 km de l’arrivée grâce à l’aide précieuse de Martin Elmiger. Certes nous n’avons pas décroché la victoire pour laquelle nous prenons le départ tous les matins mais Mathias Frank est désormais porteur du maillot de meilleur suisse. Ce n’est pas une grande surprise car nous savions que Fabian Cancellara peinerait à passer toutes les bosses. Ce maillot est déjà une bonne récompense mais nous n’avons aucune intention de nous arrêter en si bon chemin. »

 

Communiqué de presse d'IAM Cycling du dimanche 15 juin

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Renaud BREBAN