Tour de Suisse
Tour de Suisse - Mollema se rassure en vue du Tour Photo : Sirotti

Tour de Suisse - Mollema se rassure en vue du Tour

 

Bauke Mollema, 3e du Tour de Suisse 2014

Décidemment elle ne veut pas lui revenir. Cinquième en 2011, deuxième l’an passé, Bauke Mollema échoue cette fois-ci à la troisième place du Tour de Suisse. Mais qu’importe, le sixième du dernier Tour de France est surtout venu ici pour se préparer pour la grand Messe de Juillet. Il avouait lui même, hier au sommet de Verbier, que ça avait été une semaine d’attente avant ces deux étapes de montagne, qui étaient les seules à vraiment l’intéresser. Alors quel en est le bilan ?

« Aujourd’hui, c’était une étape difficile avec quatre ascensions. Notre plan était de durcir dès la première ascension pour faire souffrir Tony Martin et Tom Dumoulin. Nous avions deux coureurs dans l’échappée avec Sep Vanmarcke et Stef Clement. Et dans l’avant dernière ascension, les IAM ont mis le turbo. Mathias Frank, Rui Costa et moi sommes partis pour rejoindre le premier groupe. J’ai alors retrouvé mes deux équipiers de devant qui ont pu nous aider à vite agrandir l’écart. Mais je savais que ce serait dur de gagner le général car j’avais une quarantaine de secondes de retard sur Mathias Frank et Rui Costa, alors je me concentrais sur la victoire d’étape. Dans les deux, trois derniers kilomètres, c’était la bataille entre nous trois et Costa était juste le plus fort. »

En vue du Tour de France, il affirme : « J’ai vu que ma condition était très bonne, je suis à un bon niveau. Au final, c’est une bonne semaine, et une bonne préparation pour le Tour de France. Mais on a aussi vu que l’équipe était très forte et a très bien travaillé. Nous avions ici l’équipe du Tour et tout le monde semble prêt. »

Le Néerlandais visera un podium sur le Tour de France et, comme Alberto Contador, se réjouit qu’il n’y ait qu’un seul contre-la-montre et surtout qu’il n’arrive que l’avant dernier jour du Tour. « Pour moi c’est une excellente chose que ce soit tard. Les spécialistes ne seront sans doute pas à 100%, mais c’est aussi un long chrono’ tout plat. Le classement général sera probablement déjà fait pour 90%, mais avec 54 kilomètres, les écarts peuvent quand même être importants. 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Antoine PLOUVIN