Tour de Suisse
Tour de Suisse - Matteo Trentin, vainqueur du jour Photo : Sirotti

Tour de Suisse - Matteo Trentin, vainqueur du jour

 

Après deux étapes promises aux sprinteurs, les choses se corsent sur le Tour de Suisse. Cette 6e étape reliant Büren et Délemont compte 30 derniers kilomètres difficiles à négocier avec 2 ascensions répertoriées en 2 et 3e catégories. 

 

Terpstra et Goss non partants, échappée solide à l'avant

La chute d'hier a fait des dégâts et Goss (Orica GreenEdge) tout comme Terpstra (OPQS) ne s'en sont pas remis. Le peloton prend donc la route de Délemont avec 2 unités de moins mais une ambition intacte. Dans cette journée susceptible de plaire aux baroudeurs, Albasini (Orica GreenEdge), Venter (MTN-Qhubeka), Guarnieri (Astana) et Isaychev (Katusha) prennent rapidement les devants et le peloton laisse filer malgré la présence du suisse à l'avant. 20 kilomètres sont parcourus et le groupe possède déjà 3 minutes 20 d'avance. L'écart qui a très rapidement augmenté dans un premier temps va continuer à croître dans des proportions moins grandes. Après 60 kilomètres et alors qu'ils sont dans la première ascension du jour, les fuyards possèdent désormais 4 minutes d'avance sur le peloton.

 

Le peloton ne laisse pas filer

Sur de telles route, on aurait pu s'attendre à un écart allant au delà des 6-7 minutes mais la physionomie de course change et le peloton ne préfère pas concéder trop de temps à l'échappée. Les deux premières ascensions ont été avalées et Guarnieri et Albasini ont respectivement gagné les points au sommet. Nous venons de passer le cap des 90 kilomètres et l'écart vient de tomber sous les 3 minutes. Une longue procession va alors être ménée pour se rendre au final tant attendu. Le peloton se rapproche de plus en plus du pied de la première ascension et Rui Costa est obligé de fournir un effort supplémentaire (aidé par 2 coéquipiers) après un problème mécanique.

 

Premier col, Tinkoff mais surtout Sky embrayent


Les coureurs passent sur la ligne avec 1 minute 15 d'avance et se retrouvent très vite en difficulté sur les premiers contreforts de l'avant dernière ascension du jour. Albasini est le dernier coureur repris à 38 kilomètres du but. La Sky mène un train très élevé car Swift est l'un des favoris du jour. La taille du peloton s'amenuise au fil des kilomètres et la sélection se fait uniquement par l'arrière jusqu'à ce que l'équipe anglaise se relève légèrement et laisse les oppurtunistes se disputer les points de grimpeur. Barguil (Giant Shimano) et Thurau (Europcar) saisissent leur chance et s'en vont. L'allemand d'Europcar se relève après avoir glané le maximum de points pour conforter son maillot de meilleur grimpeur. Barguil décide quand à lui de poursuivre son effort, il possède alors une quinzaine de secondes d'avance sur le reste de la meute.

 

Deuxième ascension rythmée, Trentin vainqueur à Délemont

Warren Barguil continue son baroud d'honneur et possède 23 secondes d'avance à 23 kilomètres du but. La pluie fait son apparition et elle risque de créer des dégâts dans un final très compliqué comme le montre cette caméra embarquée réalisée par Magnus Backstedt. La Sky continue de rouler. Barguil, lucide, décide de se relever pour préserver des forces. Le peloton a repris du poil de la bête puisqu'on retrouve une centaine d'unités dans ce groupe. Chez les sprinteurs, Ciolek, Degenkolb, Kristoff et Cavendish sont aux abonnés absent. 

Nous sommes dans la dernière ascension du jour à 15.5 kilomètres de l'arrivée et la course s'intensifie avec les accélérations successives de Trek Factory et IAM Cycling. La tête du peloton est soumise au train de IAM qui envoie sur orbite Frank (IAM) et Pinot (FDJ.fr). Sagan (Cannondale) contre et passe en tête. On retrouve une trentaine d'hommes à l'avant alors qu'il reste 10 kilomètres à parcourir. Martin (OPQS) le leader est toujours là. Sagan en acrobate fait la descente à fond et distance un peu ses adversaires. Seul Burghardt (BMC) parvient à opérer la jonction à 4 kilomètres du but mais la Sky est très efficace, d'autant plus que Tony Martin décide de se mettre en tête de peloton pour emmener Trentin (OPQS). L'allemand, surpuissant, crée une cassure comprenant 6 hommes et mène à la perfection son coéquipier à la victoire. Trentin victorieux !

Classement de l'étape 6

1ITATRENTIN MatteoQuick-Step Floors
2ITABENNATI DanieleTinkoffmt
3ITAGAVAZZI FrancescoAstana Pro Team
4GBRSWIFT BenTeam Sky
5SLKSAGAN PeterCannondale Pro Cycling
6ITAMODOLO SachaUAE Team Emirates
7ESPROJAS GIL Jose JoaquinMovistar Team
8SUIDILLIER SilvanBMC Racing Team
9COLHENAO MONTOYA SergioTeam Sky
10BELVAN DER SANDE ToshLotto Soudal

Classement général provisoire après l'étape 6

1ALLMARTIN TonyQuick-Step Floors23h11'06"
2NEDDUMOULIN TomTeam Sunweb+6
3SLKSAGAN PeterCannondale Pro Cycling+10"
4NEDMOLLEMA BaukeTeam LottoNL - Jumbo+17"
5NEDSLAGTER Tom JelteTeam EF Education First+23"
6ITAFORMOLO DavideCannondale Pro Cycling+27"
7ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonMovistar Team+27"
8CZEKREUZIGER RomanTinkoff+28"
9SUIFRANK MathiasIAM Cycling+29"
10ITACATTANEO MarcoAmateurs+29"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Benoit LAURENTI