Tour de San Luis
Tour de San Luis - L'échappée victorieuse de Gaimon

Tour de San Luis - L'échappée victorieuse de Gaimon

 

C'est ce lundi que débutait l'édition 2013 du Tour de San Luis, en Argentine. Au départ, plusieurs formations du World Tour, quelques belles têtes d'affiche, et au programme de la première journée de course, pas moins de 164 kilomètres entre San Luis et Villa Mercedes. Aucun obstacle de taille à signaler, et une deuxième partie d'étape en constante mais légère descente. Au final, ce sont des échappés qui ont eu l'opportunité de se jouer la victoire, et c'est l'Américain Phil Gaimon, recrue de Garmin-Sharp, qui s'est imposé. Il a devancé le local Emiliano Contreras tandis que Marc de Maar a terminé troisième. Le peloton n'aura donc pas joué le jeu lors de cette première journée de course. Gaimon endosse évidemment la tunique de leader. 

 

Cinq hommes prennent les devants

La première échappée de l'épreuve se forme dans les dix premiers kilomètres. Un groupe de cinq composé de Julian Gaday (Buenos Aires Provincia), Marc De Maar (UnitedHealthCare), Lendro Messineo (Luis Somos Todos), Philip Gaimon (Garmin-Sharp) et Emiliano Contreras (Sélection argentine) prend les devants. Le peloton n'insiste pas et laisse couler. Du coup, très vite, l'écart devient conséquent, et sous la chaleur argentine (+ de 40°C), les fuyards du jour se forgent une belle avance. A la mi-course, ils se retrouvent alors avec plus de sept minutes d'avance sur un peloton pas décidé à mettre en marche. 

Qui plus est, une chute massive intervient dans le pack, qui demeure attentiste. Un trio décide alors de sortir du peloton. On y retrouve notamment le Canadien Christian Meier (Orica-GreenEDGE), mais leur manoeuvre semble déjà arriver trop tard. A une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, l'échappée de tête compte 4 minutes d'avance sur les poursuivants, tandis que le peloton pointe à plus de huit minutes. L'arrivée se rapproche, et ça commence à sentir bon pour les fuyards, qui continuent de collaborer parfaitement. 

 

Une chute scinde l'échappée, Gaimon au finish !

Les kilomètres défilent, mais le schéma ne bouge pas. Seul changement, Gaday est lâché et voit ses quatre compagnons d'échappée aller se jouer la gagne. A l'entrée dans les vingt derniers kilomètres, ils sont toujours quatre, roues dans roues, mais plus pour longtemps. A 15 bornes du but, De Maar et Messineo sont victimes d'une chute dans un rond-point, et laissent ainsi Gaimon et Contreras seuls en tête ! L'écart étant conséquent sur le groupe de poursuite et le peloton, le duo semble donc en bonne voie de se jouer la victoire d'étape. 

A 8 kms de l'arrivée, Gaimon et Contreras comptent approximativement 20 secondes d'avance sur De Maar et Messineo, qui se sont remis en selle. Le peloton est lui encore très loin. Finalement, les deux hommes de tête se présentent bel et bien seul dans la dernière ligne droite, et Gaimon décroche son adversaire dans les ultimes hectomètres pour s'offrir sa première victoire sous le maillot de la Garmin-Sharp. Arrivé cet hiver en provenance de Bissel, il devance donc l'Argentin Contreras de quelques secondes sur la ligne, tandis que De Maar prend la troisième place une demi-minute plus tard. Phil Gaimon prend bien sûr les commandes du général. 

Classement de l'étape 1

1USAGAIMON PhillipTeam EF Education First
2ARGCONTRERAS EmilianoAmateurs
3NEDDE MAAR MarcUnitedHealthcare
4ARGMESSINEO Leandro
5BREDA ROSA Cristian EgidioClube DataRo-Bottecchia
6CHLALVARADO AdrianAmateurs
7CANMEIER ChristianMitchelton-Scott
8ITAMODOLO SachaUAE Team Emirates
9BELDEHAES KennyLotto Soudal
10ITABELLETTI ManuelAndroni - Sidermec - Bottecchia
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT