Tour de Normandie
Tour de Normandie - Delaplace : 'Faut risquer... pour gagner' Photo : @FortuneoVitalConcept

Tour de Normandie - Delaplace : "Faut risquer... pour gagner"

Seulement deux jours après la victoire de Laurent Pichon sur la Classic Loire-Atlantique, c'est Anthony Delaplace de chez Fortuneo Vital-Concept qui lève les bras à son tour, sur sa terre natale au Tour de Normandie. Au terme d'une échappée de 30 kilomètres, il s'impose dans une bosse d'un kilomètre devant Justin Mottier, coureur de l'équipe réserve du VCP Loudéac, et s'offre le maillot jaune de leader. "C’est une grande joie de gagner", a expliqué Anthony Delaplace

"J’avais prévu d’attaquer, je savais que je ne pouvais pas gagner si on arrivait groupés, j’aurais fait une place entre 5 et 15ème… J’ai décidé de jouer le coup de loin et ça a marché. On s’est parfaitement entendu avec Justin, on a collaboré jusqu’au bout, c’est un très bon coureur. Pendant 30 kilomètres, j’étais à bloc, je n’ai pas vraiment eu le temps de profiter par contre j’ai vraiment savouré le passage sur la ligne et les cinq minutes après l’arrivée. J’étais très attendu par la presse, mes supporters et mes proches. J’avais envie de bien faire sur mes terres, de me faire plaisir et d’attaquer. Depuis 2011, je cours derrière une victoire, j’avais accumulé plusieurs places de deux, relever les bras me fait vraiment plaisir. Enfin… j’ai produit un effort tellement violent que je n’ai pas réussi à lever les bras après la ligne (rires). J’étais content samedi pour Laurent. On avait tenté un coup collectif puis Laurent a pris sa chance. Ça m’a donné des idées et je me suis dit qu’il fallait s’inspirer de cela. J’aurais pu tout perdre aujourd’hui, ça a marché et tant mieux. Comme a dit Sébastien Hinault il faut risquer de perdre pour gagner." 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Christian-Olivier KOUKA


Brèves

Transferts


Sondage

Christopher Froome peut-il réaliser le doublé Tour-Vuelta ?







Partenaires