Tour de France
Tour de France - Turgis : 'Pourquoi ne pas être chauvin ?' Photo : @FR3PaysdelaLoire

Tour de France - Turgis : "Pourquoi ne pas être chauvin ?"

Comme en 2017, les organisateurs du Tour de France ont décerné les quatre invitations dont ils disposaient cette année à Cofidis, Direct Energie, Fortuneo-Samsic et Wanty-Groupe Gobert. Un choix qui a fait le bonheur de ces équipes mais également le malheur de la formation Vital Concept Cycling Club de Jérôme Pineau. L'écurie de Bryan Coquard ambitionnait en effet de disputer la Grande Boucle dès sa première année au sein du peloton, mais ASO en a décidé autrement. Présent dans l'émission Bistrot Vélo lundi, le néo-pro Tanguy Turgis a fait part de sa déception quant à la non-sélection de sa formation, regrettant surtout que le choix des organisateurs ait été pris dès le 8 janvier, alors que la saison n'avait pas commencé pour une grande partie du peloton. "On est plus déçu que la décision soit arrivée vite, de ne pas avoir eu le temps de faire nos preuves, plutôt que de ne pas faire le Tour en soit. C'est sûr, ça change le programme des gros leaders de l'équipe comme Bryan, Kris, Bert... On avait les boules, on ne nous a pas laissés faire nos preuves", a expliqué le coureur de 19 ans.

Tour d'Oman - Bryan Coquard s'impose devant Cavendish

"La décision a été donnée vraiment tôt cette année, plus tôt que le Tour d'Italie et la Vuelta. On peut aussi voir les choses différemment. La Vuelta, ils ne s'embêtent pas et ne prennent que des équipes espagnoles, à part Cofidis, qui a un sponsor espagnol. Les Italiens ne se sont pas embêtés non plus. Ils prennent les équipes dont ils ont envie. Pourquoi ne serait-on pas chauvin et pourquoi ne prendrait-on pas que des équipes françaises ? Toutes les équipes ont leur place, le choix s'est porté sur Wanty. Cela peut se comprendre mais aussi être discutable", termine-t-il. Cette décision laissera certainement d'autant plus de regrets aux membres du Vital Concept Cycling Club que les hommes de Jérôme Pineau affichent déjà trois victoires et onze Top 3 au compteur à la mi-mars. En parallèle, la Wanty-Groupe Gobert de Guillaume Martin et Yoann Offredo attend toujours son premier succès de la saison.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE