Tour de France
Tour de France - Philippe Gilbert : 'Ce n'est jamais facile' Photo : Sirotti

Tour de France - Philippe Gilbert : "Ce n'est jamais facile"

L'équipe Quick-Step Floors visait la victoire d'étape ce mercredi à Quimper, mais ni Philippe Gilbert ni Julian Alaphilippe n'ont réussi à déborder Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) dans les derniers hectomètres. Le Belge a ainsi terminé troisième, le Français prenant quant à lui la cinquième place. Le maillot jaune reste donc sur les épaules de Greg Van Avermaet (BMC), mais tous les espoirs sont permis avec l'étape de jeudi et son final à Mûr-de-Bretagne puisque Gilbert ne pointe qu'à trois secondes. Alaphilippe aura lui aussi un coup à jouer avec un retard de seulement six secondes. "On est face aux meilleurs coureurs du monde et ce n'est jamais facile, explique Gilbert à nos confrères de L'Equipe. Je ne sais pas si je suis parti trop tôt mais j'étais en très bonne position dans le virage avant la dernière côte. Je me suis dis que si je prenais de la vitesse, je pouvais les surprendre mais il y avait du vent de face, ils étaient tout de suite dans la roue et je n'avais pas les jambes pour tenir. Les gens peuvent dire qu'on s'y est mal pris avec Julian (Alaphilippe) car on a perdu mais il était parfaitement placé, il était dans les roues à attendre pour le sprint quand j'étais devant, et il a dû ralentir aux 400 mètres car il était coincé et a perdu la vitesse. On va encore essayer demain mais honnêtement, Sagan et Colbrelli étaient plus forts".

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Que retenez-vous de ce 73e Tour d'Espagne ?









Partenaires