Tour de France
Tour de France - L'Aventour de 6 cyclistes belges de Namur Photo : @Aventour

Tour de France - L'Aventour de 6 cyclistes belges de Namur

Nous sommes en 2017 après Jésus-Christ, année où le Tour de France est réservé entièrement aux professionnels. Entièrement vous dites ? Non, pas exactement! Des irréductibles villageois originaire de Namur en Belgique ont décidé de se lancer un défi pour le moins laborieux. Afin de récolter des fonds pour une association, six amis originaire de Belgique vont s'élancer sur les routes du prochain Tour de France en juillet, un jour avant les coureurs professionnels. A la base du projet, un ancien pensionnaire de Cyclism'Actu, Sébastien Warègne. Il nous explique l'objet de cette aventure.

Sébastien, pouvez vous nous parler de cette aventure et de cet Aventour ?

The route in 3D - Tour de France 2017

Aventure ? Aventour vous voulez dire car c'est le nom que nous avons donné à ce projet. Un doux mélange entre le Tour de France et l'aventure. Reprenons depuis le début. Depuis que j'ai quitté le site internet Cyclism'Actu, j'ai pris énormément de plaisir à m'investir dans le sport et dans différents projets associatifs. Après un passé de cycliste je me suis tourné vers d'autres disciplines et après avoir réalisé un premier long trail, un premier triathlon, j'étais à la recherche d'un challenge hors compétition et surtout hors norme. C'est en lisant "L'Autre Tour" de Guillaume Prébois que l'idée de faire le Tour de France un jour avant les coureurs professionnels m'est venue à l'esprit. De fil en aiguille, l'idée à germée, nous en avons discutés avec quelques amis et le projet est né. Nous sommes maintenant 6 amis qui allons prendre le départ et cela risque d'être mémorable. 

 

Sacré objectif ! Pensez-vous que vous en êtes capable ?

A vrai dire, jusqu'a notre première réunion officielle avec les autres membres de l'aventure le projet était encore à mes yeux plus que réalisable. Une fois que nous avons discutés des détails, de comment se préparer, etc. c'est la que nous avons pris conscience du défi qui nous attends ! Cela va être un mois hors norme avec de semaines avoisinant les 50 heures sur le vélo. Nous sommes en train de mettre en place tout un dispositif pour que cela se passe bien. C'est en quelque sorte le défi d'une vie tant au niveau de l'organisation que physiquement. 

 

En parlant de physique, avez vous suivi un entrainement spécifique ? 

Nous sommes tous les 6 sportifs et à la base, cyclistes. Nous avons tous décidés de continuer nos activités respectives que cela soit du jogging ou autres. Néanmoins, il faut bien évidemment mettre l'accent sur le vélo. Avant-tout, il nous faut du volume. Pour cela, nous avons des entrainements en groupe mais également de longues sorties en endurance. Nous espérons arriver chacun avec un volume d'entrainement avoisinant les 6000 kilomètres au départ du Tour et ce depuis janvier. Cela ne compte pas nos autres activités qui peuvent bien évidemment apporter un plus pour notre condition.

 

N'allez-vous pas vous faire "rattraper" ? 

On espère que non (rires). Néanmoins, rien n'est sur ! Nous essayons de ne rien laisser au hasard. Cela pourrait amener davantage de piment, c'est vrai mais ce n'est pas un défi que nous pourrons réaliser chaque année. Nous devons faire beaucoup de sacrifices. Il faut prendre énormément de congé, s'entrainer, penser à tous les détails, faire attention à son hygiène de vie etc. Le but n'est pas de réaliser une performance mais nous voulons le terminer dans un premier temps et surtout prendre du plaisir. Pour cela, il n'y a pas le choix, il faut se préparer. 

 

Qu'en est-il de l'organisation ?

Nous devons préparer énormément de choses et penser à tout un tas de détails. Cela va des hôtels évidemment en passant par les repas, les transferts, les ravitaillements mais également le rôle de chacun dans notre équipe de suiveurs. Il faut penser à la crème solaire, à se équipement, à savoir ou nous allons pouvoir laver nos cuissards, etc. C'est également un défi au niveau de la logistique et pour cela on remercie déjà deux qui nous aides dans ce projet. 

 

Il y a un projet caritatif derrière tout cela ?

En effet, nous allons lancer durant le Tour de France une récolte de dons pour une association sans but lucratif. Cette association encourage et soutien un jeune enfant autiste dans la course à pied avec pour but de l'emmener aux Jeux Paralympiques de Tokyo en 2020. Nous sommes tous très sensible à ce projet et nous savons combien il est difficile pour l'entourage de trouver de l'aide pour le faire progresser dans son sport et donc nous avons décidé de le supporter. 

 

Comment pouvons nous suivre votre projet ?

Tout d'abord, vous pourrez trouver des informations lors du Tour de France sur ce site qui nous fait l'honneur de bien vouloir parler de notre projet. Vous pouvez également nous suivre sur notre page Facebook (https://www.facebook.com/aventour2017/?fref=nf) qui nous servira de blog mais également pour les sportifs, sur Strava (https://www.strava.com/clubs/aventour) ! 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Cédric Vasseur sera-t-il un bon manager général pour la Team Cofidis ?








Partenaires