Tour de France
Tour de France - Kruijswijk : 'Un niveau de stress élevé' Photo : Sirotti

Tour de France - Kruijswijk : "Un niveau de stress élevé"

Journée difficile mais finalement presque réussie aujourd'hui pour la Lotto-NL Jumbo. L'équipe Quick-Step a provoqué au milieu de l'étape une cassure qui a mis du temps à se réparer pour plusieurs favoris piégés. En revanche, certains coureurs comme Primoz Roglic n'ont pas réussi à recoller tout de suite. Le peut-être leader de l'équipe néerlandaise a mis une demi-heure supplémentaire pour réintégrer avec ses équipiers le peloton, avant de chuter 5 minutes plus tard sur un terre-plein central. A l'arrivée le Slovène a réussi à accrocher le bon wagon pour terminer dans le temps des favoris en 10ème position. L'autre leader Steven Kruijswijk n'a pas pu s'accrocher au même niveau dans cette difficile montée et doit concéder un débours de 12" sur le vainqueur Dan Martin. A l'arrivée le Néerlandais a déclaré sur le site de son équipe : "Ce fut une journée difficile. Le niveau de stress était élevé sur les routes étroites et en pente. Je voulais faire l'ascension avec le premier, mais tout le monde le voulait. C'était juste une question de monter cette montagne aussi fort que possible. Malheureusement, je suis venu m'asseoir sur un petit trou et j'ai perdu quelques secondes. C'aurait été une honte de laisser Primoz perdre du temps aujourd'hui. Nous voulons le garder le plus longtemps possible. Surtout parce qu'il pouvait gagner l'étape aujourd'hui. Moi aussi j'étais surpris, mais je pouvais revenir rapidement avec l'aide de Timo Roosen. Je suis content que cette étape soit terminée. J'espère que nous aurons deux autres sprints de masse demain et après-demain".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON


Brèves

Transferts


Sondage

Que retenez-vous de ce 73e Tour d'Espagne ?









Partenaires