Tour de France
Tour de France - Julian Alaphilippe l'emporte en solitaire Photo : @LeTour

Tour de France - Julian Alaphilippe l'emporte en solitaire

Présent dans l'échappée du jour, Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) a réalisé un superbe numéro sur la 10e étape du Tour de France, qu'il a remportée en solitaire au Grand-Bornand. Le Français a fait les 30 derniers kilomètres seul en tête et s'est imposé avec plus d'une minute d'avance sur Ion Izagirre (Bahrain-Merida). Le Français endosse aussi le maillot à pois de meilleur grimpeur. Présent également à l'avant, le maillot jaune Greg Van Avermaet (BMC) a réalisé une superbe étape (4e du jour) et a accentué son avance en tête du classement général, ce qui lui a valu d'obtenir le prix du plus combatif. Derrière ces hommes, il ne s'est quasiment rien passé dans le peloton des favoris, qui ne se sont pas attaqués une seule fois. La sélection s'est faite par l'arrière et c'est surtout Rigoberto Uran (EF Education First) qui en a fait les frais puisque le Colombien, tombé dimanche, a perdu près de 3 minutes sur les autres leaders.

Le maillot jaune et le maillot vert à l'avant

Cette première étape de montagne donne des idées aux attaquants en ce début de course. En effet, les tentatives pour prendre l'échappée sont nombreuses, mais personne ne parvient à prendre le large. Finalement, après une belle bataille, un groupe de 21 coureurs s'échappe, à l'initiative notamment de Peter Sagan et Julian Alaphilippe. Le maillot jaune Greg Van Avermaet est également présent à l'avant, tout comme certains grimpeurs comme Lilian Calmejane, Rudy Molard, Ion Izagirre, Guillaume Martin, Robert Gesink, Rein Taaramae, Serge Pauwels ou David Gaudu. Des puncheurs comme Philippe Gilbert, Tom-Jelte Slagter, Daryl Impey et Arthur Vichot sont également présents. L'écart avec le peloton augmente rapidement et les hommes de tête abordent le premier col de 1ère catégorie avec plus de 2 minutes d'avance sur la meute emmenée par la Sky.

 

Alaphilippe, Gaudu et Molard se disputent les pois

Sagan profite de sa présence à l'avant pour passer le sprint intermédiaire en tête et consolider encore un peu plus son maillot vert. Dès les premières rampes du Col de la Croix Fry, des coureurs attaquent dans le groupe de tête. Finalement, Molard parvient à prendre quelques secondes d'avance sur ses compagnons, avant d'être rejoint par Taaramae. Les deux hommes se disputent la première place au sommet, et c'est Molard qui passe en tête, prenant alors virtuellement le maillot à pois. Il n'y a pas d'accélération dans le peloton toujours mené par Sky, et tout le monde parvient à suivre, sauf quelques sprinteurs comme Groenewegen, Kittel et Cavendish qui forment le gruppetto. L'échappée se reforme partiellement dans la descente et 8 coureurs se retrouvent en tête : Molard, Gaudu, Taaramae, Gilbert, Moinard, Pöstlberger, Van Avermaet et Pauwels, et ce groupe se présente avec une trentaine de secondes d'avance sur le groupe Sagan-Alaphilippe au pied de la difficile montée du plateau des Glières, et 4 minutes sur le peloton. Les hommes de tête montent au train, ce qui permet le retour de certains poursuivants, dont Julian Alaphilippe. Ce dernier fait le sprint au sommet et passe en tête devant Gaudu et Molard.

 

Julian Alaphilippe passe à l'attaque, RAS dans le peloton

Dans la descente qui suit, ça temporise et il y a regroupement quasi général en tête, puisque seul Peter Sagan, qui s'est relevé, manque à l'appel. Derrière, rien ne se passe dans le peloton, et l'écart avec la tête atteint les 8 minutes. Mais dans la vallée, l'équipe Sky accélère un peu le rythme, et les échappés se présentent au pied du col de Romme, à 37km de l'arrivée, avec environ 6 minutes d'avance. Dès les premières rampes, ce groupe explose et c'est Taaramae qui sort seul en tête. Les poursuivants se regardent derrière l'Estonien, qui prend rapidement 50 secondes d'avance, moment choisi par Alaphilippe et Gaudu pour réagir. Derrière, Barguil attaque mais il est rapidement ramené à la raison par le rouleau compresseur Sky, qui mène encore et toujours le peloton. Alaphilippe se débarasse de Gaudu et revient facilement sur Taaramae. Le Français passe en tête du col et est bien parti pour endosser le maillot à pois au Grand-Bornand, mais également pour la victoire d'étape, puisque les poursuivants pointent à quasiment une minute au sommet, et le peloton, dans lequel il ne s'est toujours rien passé, à 5 minutes.

 

Alaphilippe s'impose, pas d'attaque entre les favoris

Alaphilippe fait la descente tambour battant et relègue Taaramae à 30 secondes et le groupe des poursuivants avec Van Avermaet à 1'30'' au pied de la dernière ascension. Le Français ne faiblit pas et passe au sommet avec la même avance sur Izagirre, tandis que Van Avermaet fait mieux que résister avec son maillot jaune et passe avec 2'30'' de retard. Dans le peloton, le train de la Sky empêche toute attaque. La sélection se fait par l'arrière et c'est d'abord Rigoberto Uran, qui a chuté dimanche sur les pavés, qui est le premier des favoris distancé, imité ensuite par Bob Jungels, Ilnur Zakarin, Bauke Mollema et Rafal Majka. Dan Martin tente bien d'attaqur en vue du sommet mais il est rapidement repris. Devant, Alaphilippe savoure dans les derniers kilomètres et s'impose en solitaire au Grand-Bornand. Izagirre prend la 2e place devant Taaramae et un brillant Van Avermaet. Le peloton arrive ensuite aveec la plupart des favoris. Le grand perdant se nomme Uran, qui coupe la ligne avec 3 minutes de retard sur les autres favoris.

Toutes les cotes du 105e Tour de France c'est ICI et pour vos Pronostics, vos Paris cliquez ICI

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

Classement de l'étape 10

1FRAALAPHILIPPE JulianQuick-Step Floors4h25'27''
2ESPIZAGIRRE INSAUSTI IonBahrain-Merida Pro Cycling Team+ 1'34''
3ESTTAARAMAE ReinKatusha-Alpecin+ 1'40''
4BELVAN AVERMAET GregBMC Racing Team+ 1'44''
5BELPAUWELS SergeDimension Datam.t.
6FRACALMEJANE LilianTeam Direct Energie+ 2'24''
7IRLMARTIN DanielQuick-Step Floors+ 3'23''
8SLOROGLIC PrimozTeam LottoNL - Jumbom.t.
9FRAGAUDU David Groupama-FDJm.t.
10GBRTHOMAS GeraintTeam Skym.t.
11FRABARDET RomainAG2R La Mondialem.t.
12NEDKRUIJSWIJK StevenTeam LottoNL - Jumbom.t.
13GBRYATES AdamMitchelton-Scottm.t.
14DANFUGLSANG JakobAstana Pro Teamm.t.
15GBRFROOME ChristopherTeam Skym.t.
16NEDDUMOULIN TomTeam Sunwebm.t.
17ESPVALVERDE AlejandroMovistar Teamm.t.
18COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Teamm.t.
19ITANIBALI VincenzoBahrain-Merida Pro Cycling Teamm.t.
20ESPLANDA MEANA MikelTeam Skym.t.
21FRAMOLARD RudyGroupama-FDJm.t.
22FRALATOUR PierreAG2R La Mondialem.t.
23FRAMARTIN GuillaumeWanty-Groupe Gobert+ 3'28''
24COLBERNAL Egan ArleyAndroni - Sidermec - Bottecchia+ 3'38''
25NEDGESINK RobertTeam LottoNL - Jumbo+ 3'55''
26LUXJUNGELS BobQuick-Step Floors+ 4'14''
27ITACARUSO DamianoBMC Racing Teamm.t.
28ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondialem.t.
29ESPNIEVE MikelTeam Skym.t.
30NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredom.t.

Classement général provisoire après l'étape 10

1BELVAN AVERMAET GregBMC Racing Team40h34'28''
2GBRTHOMAS GeraintTeam Sky+ 2'22''
3ESPVALVERDE AlejandroMovistar Team+ 3'10''
4DANFUGLSANG JakobAstana Pro Team+ 3'12''
5LUXJUNGELS BobQuick-Step Floors+ 3'20''
6GBRFROOME ChristopherTeam Sky+ 3'21''
7GBRYATES AdamMitchelton-Scottm.t.
8ESPLANDA MEANA MikelTeam Skym.t.
9SLOROGLIC PrimozTeam LottoNL - Jumbo+ 3'27''
10ITANIBALI VincenzoBahrain-Merida Pro Cycling Team+ 3'36''
11NEDDUMOULIN TomTeam Sunweb+ 3'42''
12NEDKRUIJSWIJK StevenTeam LottoNL - Jumbo+ 3'45''
13POLMAJKA RafalBora-Hansgrohe+ 4'02''
14FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 4'11''
15NEDMOLLEMA BaukeTrek-Segafredo+ 4'28''
16COLQUINTANA ROJAS Nairo AlexanderMovistar Team+ 4'29''
17IRLMARTIN DanielQuick-Step Floors+ 5'01''
18RUSZAKARIN IlnurKatusha-Alpecin+ 5'12''
19BELPAUWELS SergeDimension Datam.t.
20ITAPOZZOVIVO DomenicoAG2R La Mondiale+ 5'18''
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY