Tour de France
Tour de France - Froome, privé de Tour de France par ASO ? Photo : Sirotti

Tour de France - Froome, privé de Tour de France par ASO ?

Selon la Press Association Sport, ASO, l'organisateur du Tour de France, pourrait empêcher Chris Froome (Team Sky) de participer à l'édition 2018 de l'épreuve si les suspicions dont il fait l'objet depuis plusieurs mois ne sont pas levées. Pour rappel, le Britannique avait subi un contrôle anormal au salbutamol lors de la dernière Vuelta, et depuis aucune issue à cette affaire n'a pour l'instant été trouvée. Le président de l'UCI David Lappartient assurait d'ailleurs il y a quelques jours qu'il ne pensait pas qu'une solution émerge avant le départ du Giro, l'un des objectifs principaux de Froome cette saison. La Press Association Sport précise que cette information provient de "deux sources majeures". Selon elles, ASO a le pouvoir de refuser la participation de n'importe quel coureur au Tour de France. L'organisateur serait aussi confiant quant au fait de pouvoir résister à un recours légal du Team Sky pour contester cette décision, car il y a dans ses règles des clauses pour sauvegarder l'image de la course. C'est l'article 28.1: "A.S.O. tient pour essentielle la préservation de son image, de sa réputation et de celles de l’épreuve. Conformément à l’article 2.2.010 bis alinéas 7 et 8 du règlement de l’UCI du sport cycliste, A.S.O. se réserve expressément la faculté de refuser la participation à – ou d’exclure de – l’épreuve, une équipe ou l’un de ses membres, dont la présence serait de nature à porter atteinte à l’image ou à la réputation d’A.S.O. ou de l’épreuve."

Chris Froome au départ du Tirreno pour préparer le Giro !

En marge de la présentation de la nouvelle stratégie de l'UCI pour lutter contre la fraude technologique à Genève, David Lappartient avait lui-même assuré qu'il serait difficile pour Froome de participer au Tour de France si l'affaire n'était pas réglée d'ici là : "J'espère qu'il y aura une décision avant le Tour, même pour Chris Froome", a-t-il déclaré. "Imaginez s'il court le Tour alors qu'il n'y a pas encore de décision. Ce serait difficile aussi pour lui. Nous avons besoin de réponses avant le Tour de France. Mais c'est une affaire très délicate. Cela prend plus de temps que prévu." Et le président de l'UCI de conclure : "Ce serait un désastre pour l'image du cyclisme."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu