Tour de Bavière
Tour de Bavière - M. Frank au sommet, Pinot 2ème Photo : Sirotti

Tour de Bavière - M. Frank au sommet, Pinot 2ème

 

Le Tour de Bavière offrait ce jeudi, en guise de deuxième étape, une belle journée pour les grimpeurs. Pas moins de 164 kilomètres étaient au programme entre Freilassing et l'arrivée en montée à Winklmoos Alm. Une ascension finale d'environ six kilomètres qui allait sans doute construire la hiérarchie au classement général. 

 

Quatre échappés repris de bonne heure

Après un peu plus de dix kilomètres, un quatuor se forme en tête de la course, où l'on retrouve Blel Kadri (Ag2r-La Mondiale), Sam Bennett (Team NetApp-Endura), Christian Meier (Orica-GreenEDGE) et Anthony Delaplace (Bretagne-Séché Environnement). Le quatuor se forge une petite avance au fil des kilomètres, mais le peloton mené par les équipes de leaders ne leur laisse pas trop de champs. Ainsi, après 50 kilomètres, l'écart n'est que de 2'45". Il grimpe au-dessus des cinq minutes pendant quelques instants, mais le peloton accélère fotement dans la montée de Hochschwarzeck, à près de 90 kms de l'arrivée, et les fuyards voient leur avance fondre comme neige au soleil. 

Le peloton, lui, perd énormément quelques suite au rythme très élevé imprimé dans l'ascension, et ce n'est donc qu'un groupe de 25 coureurs qui fait la jonction avec la tête de la course à 85 bornes de l'arrivée ! La FDJ.fr fait le rythme dans ce premier petit peloton, mais de nombreux coureurs reviennent à une soixantaine de kms du but et permettent de reformer un vrai peloton. Peloton toujours emmené par les coéquipiers de Thibaut Pinot à 30 kms de l'arrivée, tandis que la MTN-Qhubeka et la Sky se tiennent aussi aux avant-postes. 

 

Mathias Frank dompte l'ascension finale

Le pack franchit le sprint intermédiaire placé à une vingtaine de bornes de la ligne, et où Thibaut Pinot passe en tête, avant d'entrer dans le vif du sujet. Une première bosse est entamée, mais personne ne sort. La formation du Trèfle fait le rythme et empêche toute attaque. A 10 bornes du but, le groupe de tête s'écrème mais reste groupé. Une petite descente s'offre aux coureurs avant la montée finale, de 6 kms, avec certains passages à plus de 10%. La formation Sky prend alors les choses en main et durcit encore le tempo et 15 coureurs se détachent à 4 kms du sommet. 

Ben Gastauer tente alors une offensive, Mathias Frank (IAM Cycling) contre et prend une petite dizaine de secondes d'avance. Sky tente de combler le trou mais le Suisse s'approche de la flamme rouge avec un bel écart. Pinot se lance alors à sa poursuite, mais compte déjà une vingtaine de secondes de retard. Le trou est fait, et le Suisse s'en va chercher la victoire d'étape au sommet de Winklmoos Alm. Thibaut Pinot prend la seconde place, Leopold Konig la troisième. Frank prend aussi le maillot de leader. 

Classement de l'étape 2

1SUIFRANK MathiasIAM Cycling
2FRAPINOT ThibautGroupama-FDJ+ 8"
3CZEKONIG LeopoldBora-Hansgrohem.t.
4FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 16"
5SUITSCHOPP JohannIAM Cyclingm.t.
6GBRTHOMAS GeraintTeam Skym.t.
7FRAFEILLU BriceFortuneo - Samsic+ 26"
8ARGSEPULVEDA EduardoFortuneo - Samsic+ 28"
9BLRKIRYIENKA VasilTeam Sky+ 39"
10LUXGASTAUER Ben AG2R La Mondiale+ 50"
11ITAREBELLIN DavideCCC Sprandi Polkowice+ 52"
12SUIWYSS DaniloBMC Racing Teamm.t.
13GBRKENNAUGH PeterTeam Sky+ 1'00"
14ALLHERKLOTZ SilvioTeam Stölting+ 1'02"
15FRABARGUIL WarrenTeam Sunweb+ 1'16"
16BLRSAMOILAU BranislauCCC Sprandi Polkowicem.t.
17FRAELISSONDE KennyGroupama-FDJ+ 1'17"
18AFSIMPEY DarylMitchelton-Scottm.t.
19ALLVASYLIV JuriLKT Team Brandenburgm.t.
20FRARIBLON ChristopheAG2R La Mondiale+ 1'36"

Classement général provisoire après l'étape 2

1SUIFRANK MathiasIAM Cycling
2FRAPINOT ThibautGroupama-FDJ+ 5"
3CZEKONIG LeopoldBora-Hansgrohe+ 8"
4FRABARDET RomainAG2R La Mondiale+ 16"
5GBRTHOMAS GeraintTeam Skym.t.
6SUITSCHOPP JohannIAM Cyclingm.t.
7FRAFEILLU BriceFortuneo - Samsic+ 26"
8BLRKIRYIENKA VasilTeam Sky+ 39"
9LUXGASTAUER Ben AG2R La Mondiale+ 50"
10SUIWYSS DaniloBMC Racing Team+ 52"
Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexandre MIGNOT