Tour d'Oman
Tour d'Oman - C. Froome : 'Beaucoup plus détendu' Photo: Sirotti

Tour d'Oman - C. Froome : "Beaucoup plus détendu"

 

C’est ce mardi que débute la 5ème édition du Tour d’Oman, épreuve devenue au fil des années un passage quasi-habituel pour les meilleurs coureurs au monde. L’édition 2013 avait déjà été l’occasion pour Christopher Froome d’établir une hiérarchie face aux Nibali, Rodriguez, Evans et autres Contador présents sur l’épreuve. Rebelote dès cette année ? En tout cas, le coureur du Team Sky apparait détendu : il s’est entretenu avec le site officiel de son équipe, avouant aborder cette nouvelle saison de manière plus relâchée, parlant de sa préparation hivernale et présentant ses ambitions pour le futur.

"Je suis beaucoup plus détendu à l’amorce de cette saison, mais dans le même temps je suis toujours aussi impatient et excité à l’idée de reprendre la compétition. Oman est toujours un endroit où vous n’avez pas le même type de pression qu’en Europe avec sa pression médiatique et ses milliers de spectateurs. Mais il va certainement il y a avoir un niveau élevé et avec les coureurs présents ici, cela risque d’être une course assez difficile. Je me suis senti à l’aise dans ma préparation, avec l’espoir de le montrer dès cette première sortie."

Le dernier vainqueur du Tour de France arrive frais au Moyen-Orient, sortant d’une préparation, au calme, en Afrique du Sud. "Je suis vraiment heureux d’avoir été en mesure de me concentrer sur ce que je suis censé faire, c’est à dire le vélo. C’est ce que j’aime, et cela n’a pas été compromis, c’est le principal. Nous nous sommes entrainés autour de Johannesburg, avec également une semaine dans les montagnes, à Cristal Springs : des altitudes atteignant 1800 mètres qui m’ont permis de faire de grandes ascensions tous les jours." Froome a eus la chance d’être accompagné par un chauffeur/soigneur de l’équipe, Claudio Luchini, ainsi que de son coéquipier Kanstantsin Suitsou, rendant la préparation plus agréable et plus productive.

Deux évènements ont marqués son cycle de préparation: un énorme coup de soleil et une faune quelque peu capricieuse. Le britannique avait publié une photo de son dos où l’on apercevait un coup de soleil impressionnant. Il l’explique par une sortie de 7 heures, et "un soleil beaucoup plus puissant qu’en Europe". Il aurait été étonnant de mettre en cause le nouveau maillot transparent de la Sky. Une autre journée de ce stage a été marquée par un évènement amusant mais dont il se serait bien passé : "Les babouins ont ouvert la porte, se dirigeant directement vers la cuisine, ouvrant toutes les armoires. Après avoir allumé le lave-vaisselle, ils ont emporté un tube de protéines par la fenêtre, le mangeant tranquillement sur la pelouse en nous matant au loin."

Enfin il termine son entretien en évoquant les doutes qui planent sur lui et sur le cyclisme en général.  "Je veux sauvegarder tout ce que j’ai réalisé de grand la saison dernière et prouver aux gens que je suis un champion légitime. Il y a tellement de doute autour de ce que nous faisons et je veux sincèrement prouver aux spectateurs qu’ils peuvent à nouveau croire en ce sport, croire en moi et croire en toute l’équipe Sky. J’espère que ma saison dernière [13 victoires au compteur] ne sera pas quelque chose d’exceptionnel pour moi car cela soulève forcement des doutes. Je veux sauvegarder mes résultats pour les cinq prochaines années pour prouver que rien n’est lié au hasard. C’est une motivation énorme d’effacer tout doute sur mes résultats en les mettant à l’épreuve du temps."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François FINANCE