Tour d'Italie
Tour d'Italie - Fabio Aru : 'Il faut être prêt de suite' Photo : Sirotti

Tour d'Italie - Fabio Aru : "Il faut être prêt de suite"

Après une saison 2018 très compliquée et sans victoire, Fabio Aru (UAE Team Emirates) espère rebondir en 2019. Si son programme n'est pas encore connu - il pourrait débuter sa saison en Argentine - l'Italien pourrait prendre part à son Tour national, dont le parcours vient d'être dévoilé. "Dès la première étape, c'est un Giro qu'il ne faudra pas prendre à la légère, parce qu'à Bologne (sur le difficile contre-la-montre d'ouverture), vous pouvez perdre une minute juste comme ça, et ce n'est clairement pas la bonne manière de démarrer", prévient-il dans la Gazzetta dello Sport. "Mais j'aime les départs exigeants et j'aime quand il faut être prêt de suite."

Le parcours du Tour d'Italie 2019 en vidéo

Une étape a particulièrement attiré son attention, c'est bien sûr la 16e entre Lovere et Ponte di Legno avec les ascensions du Passo della Presolana, Croce di Salven, Passo Gavia et Passo del Mortirolo, en plus de la montée finale. "Une journée comme celle-là est suffisante pour rendre le Giro difficile. Et en plus, pour rendre les choses encore plus délicates, elle arrive juste après une journée de repos", assure Aru sur cette étape qui comptera 5700m de dénivelé positif alors que lui en a parcouru au maximum 5200 en course. "Si quelqu'un pense que 500m de plus ce n'est pas grand chose, alors il ne connait rien au cyclisme. Ces 500 mètres sont un enfer, c'est une différence aussi grande qu'un océan", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY