Tour d'Espagne
Tour d'Espagne - Fabio Aru prêt pour doubler Tour et Vuelta Photo : Sirotti

Tour d'Espagne - Fabio Aru prêt pour doubler Tour et Vuelta

Avant chaque Grand Tour, Fabio Aru (Astana) avait l'habitude de faire des stages en altitude afin de se préparer au mieux pour la course de trois semaines. Cependant, l'Italien a préféré faire différemment pour le Tour d'Espagne, puisqu'il s'entraîne depuis quelques semaines près de chez lui, à Lugano. Il expliqué cela par le fait que c'est la première fois de sa carrière qu'il double Tour d'Espagne - Tour de France, une Grand Boucle qu'il a difficilement terminée à une belle 5ème place : "J'avais besoin de tranquilité. C'est la première fois de ma carrière que mon programme inclut Tour et Vuelta. Du coup, je me prépare de manière complètement différente", a-t-il expliqué à la Gazzetta dello Sport. "Après le Tour, vous n'avez pas besoin de faire une grosse quantité de travail, même s'il faut toujours faire des sorties longue distance deux ou trois fois par semaine. Aujourd'hui, par exemple, j'ai roulé 5 heures."

Suivez le Tour d'Espagne 2017 sur Cyclism'Actu !

Après le Tour de France, Fabio Aru a ressenti le besoin de se reposer et de décompresser. Alors qu'il portait le maillot jaune et semblait être en mesure de rivaliser avec Chris Froome, une bronchite l'a fortement diminué et l'a empêché de se battre au maximum : "Une semaine de repos était nécessaire. Enfin du repos par rapport au vélo, parce que j'ai été absent si longtemps que j'avais mille trucs à faire, comme payer les factures ou aller à la banque", a-t-il ajouté. "Je n'ai pas pris de poids, j'ai fait attention. Je dois quand même penser à ne pas touours manger la même chose, sinon ça m'énerve." Il espère avoir suffisamment récupéré pour pouvoir rééditer la même performance qu'en 2015 où il avait remporté la Vuelta devant Purito Rodriguez et Rafal Majka : "Je sais que ça ne sera pas facile. La Vuelta sera exigeante dès le départ. Il y a une grosse étape le troisième jour. Mais je sais que je pourrai compter sur une équipe forte."

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par François BONNEFOY


Brèves

Transferts


Sondage

Quel est le coureur de l'année 2017













Partenaires