TDF
TDF - Cofidis à la fois sur le général et les étapes Photos : Team Cofidis - Elen Rius

TDF - Cofidis à la fois sur le général et les étapes

 

Présentation de l'équipe Cofidis

Le 101ème Tour de France partira samedi de Leeds en Grande-Bretagne. Comme chaque année, la Grande Boucle sera animée par 22 équipes de 9 coureurs. Cyclism'Actu vous propose de retrouver une présentation détaillée de chaque équipe. Et c'est au tour du Team Cofidis !

 

Cofidis est en progrès !

Depuis le début de la saison, l'équipe Cofidis a montré de belles choses ! En effet, au 1er juillet, elle comptabilise déjà 8 victoires et 33 podiums, et ce avec 14 coureurs différents. Ceci montre une certaine "profondeur de banc". Grâce à ses bons résultats, la formation française est même en tête du classement UCI Europe Tour avec près de 100 points d'avance sur la formation belge Topsport Vlaanderen-Baloise. Ce classement est en partie dû à des résultats dans des courses à points : victoire de Julien Simon sur le GP de Plumelec, victoire d'étape et 2ème place finale de Rein Taaramäe sur le Tour de Turquie, 2ème place de Jérôme Coppel sur l'Etoile de Bessèges et victoire d'Adrien Petit sur le Tro Bro Leon. Ces résultats-là, les coureurs de la Cofidis sont allés les chercher à la pédale ! Ce qui prouve une certaine progression depuis les dernières années. Il ne manque plus qu'une victoire dans le World Tour !

 

Objectifs Top 10 et victoire(s) d'étape 

Parmi les 6 coureurs qui ont déjà levé les bras pour Cofidis depuis le début de la saison, 4 seront présents sur les routes du Tour de FranceNicolas Edet, Adrien Petit, Julien Simon et Rein Taaramäe. Ces coureurs-là auront sûrement un objectif commun : gagner une victoire d'étape ! Mais ils ne se marcheront pas dessus car aucun dispose du même profil. Nicolas Edet, vainqueur sur le Rhône-Alpes Isère Tour, essayera de prendre des échappées en montagne pour essayer de glaner une victoire d'étape ou un maillot à pois. Adrien Petit, le seul pur sprinteur de l'équipe, va tenter de se montrer dans les sprints massifs et sur l'étape des pavés, la 5ème, qui arrivera pas loin de chez lui. Julien Simon, le puncheur de la bande, sera-là pour chasser les étapes à sa guise, comme celle de Sheffield, celle de Nancy ou celle de Gérardmer. Et Rein Taaramäe ? Il sera surtout là pour épauler, voire pour suppléer, le leader de son équipe pour le classement général : Daniel Navarro.

L'Espagnol Daniel Navarro, 9ème du Tour de France en 2013, sera sur la Grande Boucle pour faire, au moins, un Top 10 et pourquoi pas un Top 8. En tout cas, il a prouvé être en forme sur le dernier Critérium du Dauphiné, qu'il a terminé à la 9ème place finale. L'équipe nordiste a donc choisi d'axer son leadership autour de lui, puisqu'elle a décidé d'écarter l'un de ses leaders traditionnels, le coureur de 27 ans, Jérôme Coppel. En cas de coup dur pour le trentenaire Espagnol, Taaramäe devrait pouvoir répondre présent pour remplir l'objectif du classement général. Sur un Tour de France, il vaut mieux avoir plusieurs cartes. Et c'est le cas pour Cofidis.

Les autres coureurs, Egoitz Garcia, Cyril Lemoine, Luis Angel Mate et Rudy Molard, seront là pour aider leurs leaders et pour prendre des échappées. Les bonnes si possible...

Tout le monde aura donc sa carte à jouer au sein de cette équipe Cofidis, qui aimerait bien renouer avec la victoire sur la Grande Boucle ! Elle n'y a plus goûté depuis 2008 et les victoires de Samuel Dumoulin à Nantes et de Sylvain Chavanel à Montluçon... Après son bon début de saison, l'équipe a une chance de corriger le tir !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Alexis ROSE