Route
Route - Vasseur : 'Bouhanni a besoin de reprendre confiance' Photo : @Sirotti

Route - Vasseur : "Bouhanni a besoin de reprendre confiance"

Huitième de Milan-San Remo l'an passé, Nacer Bouhanni ne défendra pas ses chances sur la Primavera samedi. L'équipe Cofidis a en effet annoncé ce mardi que son sprinteur était insuffisamment remis de la bronchite aiguë qui l'a contraint à abandonner Paris-Nice. Version démentie par le principal intéressé, qui nous a confié qu'il s'agissait d'une décison prise par sa direction alors qu'il pouvait courir : "C'est une décision de la direction de l'équipe Cofidis, une décision que je ne peux qu'accepter et respecter même si moralement c'est dur pour moi car je voulais y être sur ce Milan-San Remo. J'étais rétabli et j'avais même eu le feu vert du médecin de l'équipe de chez Cofidis". Le manager général de l'écurie Cédric Vasseur a réagi à ces déclarations auprès de nos confrères de La Voix du Nord, expliquant avoir pris "la décision que nous pensons être la meilleure pour Nacer".

Nacer Bouhanni évoque ses ambitions pour 2018

"On ne se faisait pas d’illusion depuis Paris-Nice sur ses chances à jouer un vrai rôle pour la victoire sur ce Milan-San Remo, explique-t-il. On se base aussi sur une analyse plus globale  : il est tombé à Dubaï, puis à Oman; il s’est préparé sur le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines pour fuir le mauvais temps, chez lui, à Nancy. Puis, il n’a pas été en mesure de performer. On pensait l’aligner pour gagner. Pas pour autre chose. On ne va pas reproduire l’expérience malheureuse du Tour de France 2017 que Nacer a disputé avec 70% de ses moyens. On a vu le résultat  : il a été placé en échec sur tous ses sprints, sa confiance s’en est ressentie et il s’est exposé à la critique. Il a besoin de reprendre confiance par une victoire. Quelle qu’elle soit". 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Que retenez-vous de ce 73e Tour d'Espagne ?









Partenaires