Route
Route - Pour Chris Froome, 'Contador n'est pas fini' Photo : Sirotti

Route - Pour Chris Froome, "Contador n'est pas fini"

 

Chris Froome : "Le Tour 2017 ? Il faudra être agressif"

Chris Froome a été clair depuis le début : même si le tracé du Giro d'Italia 2017 lui plaît, il privilégiera encore le Tour de France l'an prochain. Triple vainqueur de l'épreuve et double tenant du titre, le Britannique compte bien profiter de cette 104e édition pour se rapprocher du mythique quatuor composé de Jacques Anquetil, Eddy Merckx, Bernard Hinault et Miguel Indurain, qui ont tous remporté la Grande Boucle à cinq reprises. Et pour ce faire, il compte bien s'appuyer sur la force collective du Team Sky et appliquer la même stratégie qu'à l'accoutumée, même si celle-ci ne fait pas l'unanimité. "Nous imprimons un tempo très élevé qui décourage nos rivaux d'attaquer. Ce n'est pas le top pour la TV mais de notre point de vue, contrôler la course est la situation idéale", a-t-il assumé auprès de nos confrères de Cyclingnews.

 

Le natif de Nairobi a par la même occasion évoqué ses principaux rivaux, et notamment celui qui l'a privé d'un doublé Tour-Vuelta cette année, à savoir Nairo Quintana : "Quand je suis sur le Tour et que je suis à mon meilleur niveau, je n'ai pas peur de me retrouver face à lui en montagne, même si de l'extérieur, il est probablement perçu comme plus à l'aise que moi dans les ascensions. Je ne me sens pas moins fort". Méfiant, Chris Froome n'écarte pas non plus Alberto Contador. Bien que l'Espagnol n'ait pas fait mieux qu'une 4e place depuis son dernier sacre en 2009, il le considère toujours comme un concurrent sérieux, d'autant plus avec son transfert vers l'équipe Trek-Segafredo : "Je ne pense pas qu'il soit fini. Ce n'est pas un secret, les choses ne se sont pas idéalement passées pour lui chez Tinkoff. Peut-être qu'il aura une bien meilleure saison l'an prochain, il a été malchanceux en tombant dès la première étape du Tour cette année et c'est toujours dificile de revenir après. Il faut le traiter avec respect, c'est un prétendant sérieux à la victoire et il le sera jusqu'à ce qu'il ne soit plus là. Je pense toujours qu'il représente une menace". Malgré la concurrence, Chris Froome est jusqu'à présent toujours venu à bout de ses adversaires. Le rendez-vous est déjà pris pour juillet prochain et la quête d'une quatrième étoile !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Cédric Vasseur sera-t-il un bon manager général pour la Team Cofidis ?








Partenaires