Route
Route - Oleg Tinkov répond aux rumeurs : 'Des conneries' Photo : Bettini

Route - Oleg Tinkov répond aux rumeurs : "Des conneries"

La réponse ne s'est pas faite attendre. Un jour après les informations du journal espagnol AS concernant une offre qu'Oleg Tinkov  aurait formulé pour reprendre le partenariat de l'équipe Sky, l'intéressé a démenti avec sa virulence habituelle et toujours aussi controversée. Le sulfureux milliardaire russe a en effet qualifié ces informations de "conneries", ajoutant auprès de nos confrères de CyclingNews qu'il "ne prévoyait pas revenir au cyclisme sous quelque format que ce soit."

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

"Ce pauvre sport a besoin de quelques Brailsford"

Néanmoins, l'ancien patron de l'équipe Tinkoff-Saxo a confirmé qu'il avait plusieurs fois contacté le manager de la Sky, Dave Brailsford depuis son départ du monde du cyclisme fin 2016 : "Depuis mon départ, je discute parfois avec Dave à propos de messages. Je lui ai apporté mon soutien pendant ses temps difficiles, il est une star absolue! Je le respecte beaucoup et je crois toujours qu'il était et est le meilleur manager de cyclisme et que ce pauvre sport a besoin de quelques Brailsford supplémentaires." A l'époque où il était encore en activité dans le World Tour, Tinkov a plusieurs fois émis des propositions peronnelles pour réformer profondémment un monde du cyclisme qu'il jugeait très mal en point.
Parmi ces propositions figurait notamment celle de faire payer 1 euro/dollar à chaque spectateur assistant à une course. Une proposition aussi irréaliste que folle dans un sport qui depuis ses débuts, a construit une immense part de son succès populaire par son caractère gratuit. Une taxe, aussi minime soit-elle pèserait énormément sur l'image du cyclisme et viderait probablement une bonne partie des routes. Des critériums payants pour les spectateurs existent actuellement comme à Castillon-la-Bataille, et le résultat observé est une baisse progressive de l'affluence autant que l'image se dégrade auprès des amateurs de cyclisme de la région, ne comprenant pas cette idée de course payante.

"Je ne change pas d'opinion sur le cyclisme"

Malgré le rejet manifeste de la communauté cycliste, l'arrogance d'Oleg Tinkov rend impossible chez lui tout retour en arrière sur ses opinions, mais souligne quand même qu'il n'est pas forcément l'homme de la situation : "Après trois ans d'absence, je ne change pas d'opinion sur le cyclisme, Contador ou Riis, etc., même si cela a été cimenté. Je souhaite tout le succès possible à Dave pour trouver un nouveau sponsor. Le cyclisme a donc besoin de lui et de gens comme Lefevere qui sont bons pour ce sport. C'est tout pour le moment." Avant et après son retrait, le Russe avait violemment taclé a plusieurs reprises d'anciens collaborateurs, coureurs ou directeurs sportifs. Entre Alberto Contador qualifié "d'Espagnol de merde" et Bjarne Riis renvoyé du jour au lendemain, on ne peut dire qu'il soit aujourd'hui le bienvenu dans un monde qu'il considère, en milliardaire qu'il est comme un pur business.

AS avait notamment révélé que Brailsford lui-même avait jugé sur la soi-disante proposition était "d'une incompatibilité irréconciliable en matière de gestion et de vision des affaires et du sport".

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

"Le Tour, je vais le gagner. Je sens que mon heure approche". D'accord avec Romain Bardet ?







Partenaires