Route
Route - Maxime Monfort  : 'Je pense parfois à la retraite' Photo : Sirotti

Route - Maxime Monfort : "Je pense parfois à la retraite"

Autre coureur wallon, avec Philippe Gilbert, à s'être confié cette semaine : Maxime Monfort. Et pour la première fois l'Ardennais, aujourd'hui âgé de 34 ans, a quelque peu dévoilé, à la RTBF, sa pensée sur un sujet qu'il évitait à tout prix, la retraite sportive. "Il m'arrive de penser à l’après tout en étant toujours convaincu d’aimer cette vie de coureur. J’aime m’entraîner, j’aime me dépasser, j’aime aller sur les courses… c’est quand même la base du métier de coureur cycliste. Si j’arrêtais maintenant, il y a évidemment des choses que je ne regretterais pas mais il y en a aussi beaucoup que je regretterais ! Il est encore beaucoup trop tôt pour fixer une date pour ma retraite", confesse néanmoins le Nadrinois.

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

L'ancien champion de Belgique du chrono (2009) en veut pour le preuve le contrat tout beau tout neuf qui prolonge de deux années supplémentaires son aventure avec Lotto-Soudal"Cela (la prolongation) s’est fait relativement facilement. D’ailleurs, c’était réglé depuis le Tour d’Italie. J’ai quand même fait un Giro plus qu’honorable (NDRL : 13ème du classement final, 7ème du contre-la-montre individuel Foligno-Montefalco) et, dans la foulée, on est rapidement tombé d’accord avec le manager Marc Sergeant. Evidemment, il y a une certaine réalité économique, on a perdu un sponsor… et puis, l’équipe a engagé un nouveau patron sportif (NDLR : Paul De Geyter). Il y avait donc deux-trois incertitudes mais plutôt de l’ordre du détail car les dirigeants, contents de moi, voulaient me conserver. Je n’ai pas vraiment douté, non."

Son indéfectible amour pour la Petite Reine fait d'ailleurs dire à l'ancien 6e de La Vuelta (2011) qu'une fois sa vie de coureur derrière lui, il continuera d'exercer une fonction autour de son sport. " Ce sera un " après " dans le vélo, c’est certain ! J’y réfléchis beaucoup ces derniers temps. Le vélo, c’est ma passion. Ce monde m’a tout donné. À la limite… je ne sais faire que ça ! Donc, j’ai envie de partager mes connaissances. J’ai envie d’aider ceux qui en ont le plus besoin dans ce monde-là. Je ne suis pas très précis en disant tout ça mais ce sera forcément un job en relation avec une équipe. Avec les plus jeunes, forcément aussi. Dans une structure professionnelle ou non-professionnelle mais en tout cas avec des jeunes qui sont à l’écoute et qui ont besoin d’apprendre. Donc voilà… ça laisse plusieurs opportunités mais il est encore un peu trop tôt pour vraiment définir ce que je ferai", conclut-il.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Matthieu HENROTEAUX


Brèves

Transferts


Sondage

Quel est le coureur de l'année 2017













Partenaires