Route
Route - Majka : 'Le podium du Tour, un objectif réaliste' Photo : Sirotti

Route - Majka : "Le podium du Tour, un objectif réaliste"

Le polonais Rafal Majka débutera sa saison au Tour de San Juan (21-28 janvier), en Argentine. Le double vainqueur du classement de la montagne sur la Grande Boucle a précisé dans des propos relayés par Mundo Deportivo qu’il se rendait sur la course sud-américaine "pour donner le maximum", mais pas forcément pour disputer la victoire et succéder à Bauke Mollema"C’est trop tôt pour être au top. Evidemment, une victoire serait bienvenue, mais ce n’est pas mon objectif principal, même si je reconnais que la course a un tracé très intéressant et un beau plateau." Le grimpeur de la Bora-Hansgrohe utilisera donc la course argentine pour faire sa rentrée, avec en ligne de mire le Tour de France, son grand objectif : "Nous sommes encore en train d’établir le calendrier, mais le Tour sera encore l’objectif numéro un. Et je crois que viser le podium est réaliste. Le reste du calendrier sera défini en fonction des objectifs globaux de l’équipe et des sponsors. Nous nous adapterons pour arriver dans les meilleures conditions possibles au départ du Tour."

Résumé de la 14ème étape de la Vuelta 2017

Le coureur de 28 ans a aussi indiqué qu’il pourrait disputer un autre grand tour : "Pour une question de calendrier et de prestige, le Tour sera toujours la course la plus importante por moi et pour mon équipe, mais on peut faire une année Giro-Tour et la suivante Tour-Vuelta. Ce n’est pas seulement moi qui décide, même s’il est vrai que la Vuelta me correspond mieux, parce que je me sens mieux quand il fait chaud que quand il fait froid, qu’il pleut ou qu’il neige, comme cela arrive parfois sur les routes du Giro." Triple vainqueur d’étape sur le Tour, Majka aborde la saison 2018 très motivé, et il compte bien faire mieux qu’en 2017, saison durant laquelle il a dû abandonner sur la Grande Boucle et a été gêné par des problèmes intestinaux en Espagne : "Cela fait partie du sport. Ma philosophie personnelle, c’est de faire du mieux que je peux pour me sentir satisfait une fois la ligne d’arrivée franchie. Malgré les problèmes que j’ai rencontrés, je suis content d’avoir gagné une étape sur la Vuelta et d’avoir fini deuxième du classement général en Californie et en Pologne." Majka sera à coup sûr un outsider à prendre très au sérieux pour les prétendants au maillot jaune.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Matthieu METIN


Brèves

Transferts


Sondage

Christopher Froome au départ de la Ruta del Sol, qu'en pensez-vous ?







Partenaires