Route - Lilian Calmejane : "Je n'ai pas volé mon statut" #Calmejane #TeamDEN #Voeckler #TDF2018 #ParisNice - Cyclism'Actu
Route
Route - Lilian Calmejane : 'Je n'ai pas volé mon statut' Photo : Sirotti

Route - Lilian Calmejane : "Je n'ai pas volé mon statut"

Orpheline de son emblématique taulier Thomas Voeckler, l'équipe Direct Energie fonde maintenant de grands espoirs en Lilian Calmejane, son nouvel homme fort. Le coureur de 25 ans a apporté pas moins de sept victoires à la formation vendéenne en 2017, s'imposant notamment aux Rousses sur le Tour de France. L'Albigeois est passé dans une autre dimension et tient désormais davantage de responsabilités chez Direct Energie. Un statut auquel Calmejane semble bien s'accommoder. "Leader, ça ne se décide pas. On le devient par les résultats, le caractère, le comportement avec les équipiers... C'est un tout. On m'a donné ce statut parce qu'on pense que j'ai les épaules pour l'assumer. Ce n'est pas volé, j'ai gagné des courses, explique-t-il dans les colonnes de L'Equipe. Je n'ai pas eu ce passage pourtant obligatoire du néo-pro qui roule et cherche les bidons. J'ai eu plus à défendre un maillot qu'un pro qui est là depuis cinq, six ans. Je serai de plus en plus surveillé. Thomas [Voeckler] m'a prévenu. Pour l'instant, ça sourit. Mais dans ce milieu, on peut vite redescendre, je m'y prépare, ça évite une grosse désillusion. Je sais que si le plaisir et la santé sont là, je suis imperturbable". Calmejane aura rapidement l'occasion de le confirmer avec le Grand Prix la Marseillaise et l'Etoile de Bessèges pour débuter sa saison. Deux épreuves où il a brillé l'année dernière.

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'Actu TV

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Faut-il supprimer les capteurs de puissance en course ?







Partenaires