Route
Route - Le Canada a légalisé les freins à disque sans l'UCI Photo: @Campagnolo

Route - Le Canada a légalisé les freins à disque sans l'UCI

Nouvel épisode dans le débat sur l'utilisation des freins à disque en course: La fédération canadienne a annoncé avoir approuvé lors de son conseil d'administration l'utilisation de ce système interdit dans les courses UCI avec effet immédiat à compter du début de l'année 2018. Leur utilisation sera par conséquent autorisé seulement sur les courses non réglementées par l'UCI bien que la fédération ait déclaré dans un communiqué avoir "l'espoir de pouvoir utiliser les disques lors des prochains championnats nationaux sur route canadiens." Cette information a été relayée par le site d'actualité cycliste canadien Pedalmag.

Suivez tout le cyclisme 2.0 avec Cyclism'actu TV

 

Des équipes canadiennes déjà équipées

La décision a été motivée en partie par le fait que de plus en plus de formations canadiennes dotent leurs vélos de systèmes à disque ce qui a pu provoqué des incidents sur certaines courses: l'équipe Cylance Cycling a par exemple utilisé ces systèmes lors du Tour du Delta l'été dernier en Colombie-Britannique et après avoir passé une premièr journée de course sans heurts ils ont été informés avant le départ de la deuxième course qu'ils n'étaient pas autorisés à prendre le départ.

 

"L'approbation ne sera pas forcément garantie par l'UCI"

La Fédération canadienne a prévenu néanmoins "qu'à la fin de la période d'essai, si l'UCI n'approuve pas l'utilisation des freins à disque, l'équipement deviendra à nouveau illégal". De plus se pose le problème des normes inhérentes au type de freins hydrauliques :"l'UCI pourrait établir des normes précises pour les freins à disque à l'avenir ; les freins ne respectant pas ces normes deviendraient à leur tour illégaux". La fédération a reprécisé que "les organisateurs de courses ne seraient pas forcément en mesure de pouvoir assurer un service de siques neutre aux coureurs". 

 

Plusieurs tests menés par l'UCI depuis deux ans

Pour rappel l'UCI a déjà expérimenté l'utilisation des freins à disque ces deux dernières années dans le peloton professionnel mais s'est heurté à la résistance et aux témoignages de plusieurs coureurs, certains s'inquiétant de la différence  pendant une course de puissance entre les disques et les freins classiques. Francicsco Ventoso avait fustigé les freins à disques en déclarant avoir été coupé par un rotor sur Paris-Roubaix 2016. En tous les cas le débat sur les freins à disques s'ajoute aux défis de l'UCI en plein débat sur les oreillettes ou le dopage mécanique.

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON


Brèves

Transferts


Sondage

Cédric Vasseur sera-t-il un bon manager général pour la Team Cofidis ?








Partenaires