Route
Route - La Belgique, au presque parfait de Gand à Roubaix Photo : Sirotti

Route - La Belgique, au presque parfait de Gand à Roubaix

Ce n'est pas la première fois, mais la Belgique a réalisé une véritable razzia sur la campagne flandrienne. Cette année, et pour la première fois depuis 2012, les quatre plus grandes courses pavées du calendrier, en l'occurrence le Grand Prix E3 Harelbeke, Gand-Wevelgem, le Tour des Flandres et Paris-Roubaix, sont revenues à des coureurs belges. En tête des porte-drapeaux du pays d'Eddy Merckx, le champion olympique Greg van Avermaet. Le leader de la formation BMC a brillé comme jamais en ce printemps 2017. Jusqu'alors abonné aux places d'honneurs, celui-ci a remporté le Grand Prix E3, Gand-Wevelgem et Paris-Roubaix. Si on y ajoute sa victoire sur le Circuit Het Nieuwsblad et sa seconde place sur le Tour des Flandres, le natif de Lokeren aura été incontestablement l'homme du printemps, au point d'éclipser la star du peloton Peter Sagan.

Greg Van Avermaet vainqueur du 115e Paris-Roubaix

Si Van Avermaet a manqué de peu un formidable carton plein, c'est qu'il est tombé sur un os nommé Philippe Gilbert, autre coureur belge omniprésent sur les pavés du Nord. Le champion national a brillamment réussi son retour sur les Flandriennes en s'imposant sur le Ronde, et avec la manière. En plus d'être monté sur le podium d'A Travers les Flandres, une course remportée par son compatriote et coéquipier Yves Lampaert, et de l'E3 Harelbeke, le Wallon a également ajouté les Trois Jours de La Panne à son tableau de chasse. Une seule épreuve, Kuurne-Bruxelles-Kuurne, aura donc échappé à l'armada belge, Peter Sagan profitant de l'occasion présente. Mais même là, la Belgique plaçait cinq représentants dans le top 10, dans le sillage de Jasper Stuyven (2e).

Parmi les huit courses ici considérées, sept ont donc vu une victoire belge. Au total, les coureurs du Plat pays sont montés 14 fois sur le podium. Une domination d'autant plus impressionnante que son chef de file Tom Boonen a connu des résultats mitigés pour son ultime campagne, devant se contenter d'une 6e place sur Gand-Wevelgem comme meilleur résultat, et que Sep Vanmarcke a de nouveau été frappé de malchance... Alors que les Ardennaises se profilent, le drapeau du Royaume de Belgique promet d'ores et déjà de flotter au vent pour encore un certain temps !

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Quentin BALLUE


Brèves

Transferts


Sondage

Qui va devenir champion du monde à Bergen ?
















Partenaires