Route
Route - Jan Bakelants vide son sac sur AG2R La Mondiale Photo : Bettini

Route - Jan Bakelants vide son sac sur AG2R La Mondiale

Plus d'un an après sa terrible chute sur le Tour de Lombardie 2017, Jan Bakelants a repris la compétition normalement depuis l'an dernier. Sa chute de plus de 5 mètres avait bien failli lui coûter l'usage de ses membres, mais le Belge a progressivement récupéré pour revenir sur la Classic Loire Atlantique après 6 mois de convalescence. L'intersaison 2018-2019 lui a également permis de changer d'équipe. Chez AG2R La Mondiale au moment de l'accident, le Belge est parti en direction de la formation Sunweb. Si l'accident en tant que tel est oublié, Bakelants s'est décidé à révéler ce qu'il a vécu de la part de son ancienne équipe après sa chute, dans le podcast Belge "Vive le Vélo".

La victoire de Vincenzo Nibali sur le Tour de Lombardie

 

"J'étais laissé à moi-même dès le soir de la chute".

Vainqueur d'une étape sur le Tour de France 2013, le Belge a fustigé l'attitude de l'ensemble de son équipe dans les heures et jours qui ont suivi sa terrible cascade : "J'étais laissé à moi-même et cela a commencé le soir de la chute elle-même. Tous les membres de l'équipe sont rentrés à la maison, personne ne s'en souciait. Personne ne s'est assuré de la gravité de la situation. Il n'y avait pas de médecin d'équipe avec moi. Il y avait une fracture de la colonne vertébrale instable, ce qui est vraiment au bord de la paralysie et personne n'est resté à l'hôpital ce soir-là. Mes parents, qui ont des antécédents médicaux, ont sauté dans leur voiture et conduit à Côme." Ce témoignage est assez étonnant au vu de la réputation de collectif soudé qu'a souvent cherché à se donner l'équipe de Vincent Lavenu. De plus au soir du Tour de Lombardie, la plupart des coureurs en avaient pratiquement terminé avec leur saison, ce qui aurait pu leur laisser le temps de se préoccuper de la situation de Bakelants qui aurait pu virer à la catastrophe.

 

"On aurait dit qu'ils repoussaient délibérément mon retour"

Le coureur de 33 ans ne s'est pas arrêté là. Alors qu'il se trouvait en pleine convalescence, il aurait éprouvé de grandes difficultés vis-à-vis de son équipe pour effectuer son retour à la compétition : "J'ai dû soudainement consulter un médecin du travail en France. C'est pour protéger l'employé qu'il n'avait pas à retourner au travail trop tôt. Mais un an plus tôt, Stijn Vandenbergh avait subi un traumatisme crânien lors de la chute des Quatre Jours de Dunkerque. J'ai demandé si cela s'était passé de cette façon, mais il ne savait rien. On aurait dit qu'ils repoussaient délibérément mon retour. un professeur avait donné le feu vert. Mais ils étaient corrects en termes de paiements."

Jan Bakelants a ensuite effectué sa saison presque normalement, ne participant pas au Tour de France, mais il a encore une fois été assez virulent contre l'équipe française qui a longtemps hésité avant de l'aligner sur la Vuelta : "Tout au long de l'année, AG2R m'a tenu au chaud avec la carotte de la Vuelta. Je pouvais certes conduire la Vuelta, mais une semaine avant, ils m'appelaient pour dire que je n'étais pas autorisé à venir. C'était une accumulation de démarches malheureuses d'AG2R". Ce dernier événement a probablement précipité le départ du Belge vers la formation Sunweb qui venait de se séparer d'Edward Theuns.

J'ai dû soudainement consulter un médecin du travail en France. C'est pour protéger l'employé qu'il n'avait pas à retourner au travail trop tôt."

 

"Mais un an plus tôt, Stijn Vandenbergh avait subi un traumatisme crânien lors de la chute des Quatre Jours de Dunkerque. J'ai demandé si cela s'était passé de cette façon, mais il ne savait rien. On aurait dit qu'ils poussaient délibérément mon retour. un professeur avait donné le feu vert. Mais ils étaient corrects en termes de paiements. "

 

Et tout s’est mal passé à la fin de la saison dernière. "Tout au long de l'année, AG2R m'a tenu au chaud avec la carotte de la Vuelta. Je pouvais certes conduire la Vuelta, mais une semaine avant, ils m'appelaient que je n'étais pas autorisé à venir. C'était une accumulation de démarches malheureuses d'AG2R", 

Vous avez aimé cet article, partagez le ! 

Publié le par Jean LEBRETON

Tous vos Pronostics et vos Paris sur les courses de Cyclisme c'est ICI 

Ces pronostics sont donnés à titre indicatif. Vous ne saurez engager la responsabilité de l'auteur quant aux résultats des courses. Les cotes sont susceptibles de changer jusqu'au départ. «  Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) »

L'actu en vidéo par Cyclism'Actu


Brèves

Transferts


Sondage

Qui remportera Liège-Bastogne-Liège dimanche ?


















Partenaires